Forum d'aide à l'héraldique et de partage de la passion des armoiries.


Chevron, chevronnel et étai

Partagez
avatar
Rolland de Glabbecke
Poursuivant renommé
Poursuivant renommé

Nombre de messages : 435
Localisation : Glabbecke, Duché de Brabant
Date d'inscription : 16/05/2006

Chevrons - position naturelle

Message par Rolland de Glabbecke le Jeu 10 Aoû 2006 - 13:45

Rappel du premier message :

Me revoilà avec mes questions existentielles ...

D'après vous, ou les ouvrages que vous consultez régulièrement ...
Quelle est la position naturelle du chevron ?

Je le rencontre de deux manières :
Soit "avec la pointe touchant le bord éxtérieur du chef de l'écu"

Soit "retrait par rapport au bord extérieur du chef"


Donc, voilà mes deux questions :

Y a t'il une règle en ce qui concerne la position naturelle des chevrons ?

Doit-on blasonner "alézé du chef" s'il ne touche pas le bord supérieur de l'écu ?

Merci de votre aide !

scratch  scratch  scratch
avatar
Levyryl
Maréchal d'armes
Maréchal d'armes

Nombre de messages : 5882
Localisation : 80300 ALBERT
Date d'inscription : 23/01/2010

Re: Chevron, chevronnel et étai

Message par Levyryl le Dim 7 Aoû 2011 - 21:10

Le terme étai figure dans le guide de Claude Wenzler, comme "chevron diminué" ou "chevronnel".
Il n'indique pas s'il est très usité, mais comme en plus il a un synonyme qui l'est peut-être davantage, je considère que ce terme d'étai est désuet.

Invité
Invité

Re: Chevron, chevronnel et étai

Message par Invité le Dim 7 Aoû 2011 - 21:36

C'est sans doute le cas. Merci à vous de cette information récente!
avatar
Herve
Poursuivant d'armes
Poursuivant d'armes

Nombre de messages : 51
Localisation : Tours
Date d'inscription : 18/06/2006

Re: Chevron, chevronnel et étai

Message par Herve le Lun 8 Aoû 2011 - 20:20

C'est effectivement encore un terrain ... glissant. Wink
Personne n'est en mesure de donner une règle stricte à ce propos.

Toutefois j'aime bien la notion de nombre des Sir Alban et la notion de "prétentieusement " de Levyryl.

J'ajouterais que l'espace entre les pièces peut jouer un rôle.
Si on diminue celui-ci, la surface de chaque chevron (en nombre) augmente et sont de ce fait des chevrons.
Si le chevron est seul, et que sa taille est "suffisamment" réduite, il pourra s'agir d'un étais.

Le cas litigieux est celui présenté par Daphi. Et j'aurais tendence à dire que c'est une représentation moderne.

Maintenant que l'on blasonne ce blason à trois chevrons ou trois étais, n'est à mon sens pas une erreur. On le voit et on le comprend.
Le soucis est de savoir comment dessiner lorsqu'on n'a pas déjà vu ou eu connaissance du blason originel !

C'est presque une réponse de Normand là, non ? What a Face Very Happy

Invité
Invité

Re: Chevron, chevronnel et étai

Message par Invité le Lun 8 Aoû 2011 - 20:32

@Herve a écrit:
Maintenant que l'on blasonne ce blason à trois chevrons ou trois étais, n'est à mon sens pas une erreur. On le voit et on le comprend.
Le soucis est de savoir comment dessiner lorsqu'on n'a pas déjà vu ou eu connaissance du blason originel !

C'est presque une réponse de Normand là, non ? What a Face Very Happy

C'est en effet là que l'on voit que malgré le même blasonnement approprié, des armoiries peuvent être dessinées d'apparence différente.
avatar
Herve
Poursuivant d'armes
Poursuivant d'armes

Nombre de messages : 51
Localisation : Tours
Date d'inscription : 18/06/2006

Re: Chevron, chevronnel et étai

Message par Herve le Lun 8 Aoû 2011 - 21:09

A vérifier, mais il me semble que les chevrons des 1ere époques étaient plus dodu !
Personnellement, je ne représenterais pas comme ça "... à trois chevrons ..."

avatar
Crevecoeur
Poursuivant renommé
Poursuivant renommé

Nombre de messages : 358
Localisation : François de Nouvelle France
Date d'inscription : 19/10/2006

Re: Chevron, chevronnel et étai

Message par Crevecoeur le Lun 8 Aoû 2011 - 21:14

@Herve a écrit:A vérifier, mais il me semble que les chevrons des 1ere époques étaient plus dodu !
Effectivement, les chevrons de certains armoriaux anciens sont beaucoup plus importants qu'aujourd'hui, ils occupent la plupart de l'espace de l'écu. Normal quand on sait que le but était de se faire voir et reconnaître. Le chevron a ensuite maigri quand le besoin de se faire voir devint moindre et quand les héraldistes commencèrent à introduire toujours plus de meubles.

Invité
Invité

Re: Chevron, chevronnel et étai

Message par Invité le Lun 8 Aoû 2011 - 21:52

Et peut-être est-ce aussi l'influence de la reproduction imprimée et du dessin plus "raffiné" aux époques plus récentes ?
avatar
mathieu
Poursuivant renommé
Poursuivant renommé

Nombre de messages : 144
Date d'inscription : 01/09/2011

Chevron, chevronnel et étai

Message par mathieu le Jeu 22 Sep 2011 - 14:28

bonjour

le terme chevronnel est-il correct, certains héraldistes ne le considèrent pas dans leur vocabulaire !!!

chevron, chevronné, étai oui

@+
avatar
La Criante
Maréchal d'armes
Maréchal d'armes

Nombre de messages : 6932
Localisation : La Comté de Bourgogne
Date d'inscription : 24/06/2008

Re: Chevron, chevronnel et étai

Message par La Criante le Jeu 22 Sep 2011 - 16:05

Il semblerait que ce soit un synonyme de "chevron diminué" ou "étai".
avatar
aruspex
Poursuivant renommé
Poursuivant renommé

Nombre de messages : 454
Localisation : Italie
Date d'inscription : 30/06/2011

Re: Chevron, chevronnel et étai

Message par aruspex le Jeu 22 Sep 2011 - 16:24

Oui, il est la méme chose en le language blasonique italienne:

chevron ---> scaglione

chevronnel ---> scaglionetto

chevron diminué ---> scaglione diminuito (terminologie moderne, synonyme Wink preferable [je pense]).
avatar
2Ailes
Héraut d'armes
Héraut d'armes

Nombre de messages : 1029
Localisation : Guyenne
Date d'inscription : 31/08/2011

Re: Chevron, chevronnel et étai

Message par 2Ailes le Jeu 22 Sep 2011 - 17:02

Je trouve également ce mot comme synonyme d'étai ou de chevron diminué.
avatar
mathieu
Poursuivant renommé
Poursuivant renommé

Nombre de messages : 144
Date d'inscription : 01/09/2011

Re: Chevron, chevronnel et étai

Message par mathieu le Jeu 22 Sep 2011 - 17:42

merci messires

me voila donc renseigné
avatar
Levyryl
Maréchal d'armes
Maréchal d'armes

Nombre de messages : 5882
Localisation : 80300 ALBERT
Date d'inscription : 23/01/2010

Re: Chevron, chevronnel et étai

Message par Levyryl le Jeu 22 Sep 2011 - 18:00

Des informations bien "étayées" font de nous des héraldistes "chevronnés".... Very Happy
geek
avatar
mathieu
Poursuivant renommé
Poursuivant renommé

Nombre de messages : 144
Date d'inscription : 01/09/2011

Re: Chevron, chevronnel et étai

Message par mathieu le Jeu 22 Sep 2011 - 18:28

bien vu ray

demain nous disserterons sur le pal Very Happy
avatar
La Criante
Maréchal d'armes
Maréchal d'armes

Nombre de messages : 6932
Localisation : La Comté de Bourgogne
Date d'inscription : 24/06/2008

Re: Chevron, chevronnel et étai

Message par La Criante le Jeu 22 Sep 2011 - 18:58

Ouille !

Invité
Invité

Re: Chevron, chevronnel et étai

Message par Invité le Jeu 22 Sep 2011 - 19:43

Il est dit en effet, en parlant du chevron :

"Plus étroit, il se nomme étai ou chevronnel, et le motif correspondant (quand il est employé en nombre) se nomme chevronné." (Source du texte inconnue ...) Par contre, il me semble que dans l'héraldique anglaise le chevronnel ne doit jamais être utilisé en un seul exemplaire, mais toujours en groupe (2 ou trois je suppose ?). Ce qui n'est pas le cas dans l'usage héraldique français.


avatar
2Ailes
Héraut d'armes
Héraut d'armes

Nombre de messages : 1029
Localisation : Guyenne
Date d'inscription : 31/08/2011

Re: Chevron, chevronnel et étai

Message par 2Ailes le Jeu 22 Sep 2011 - 20:20

Ce que vous dites, Messire dDaphi, ne m'étonne pas car même en héraldique française, plusieurs pièces honorables amincies portent un nom spécifique lorsqu'elles sont d'un nombre déterminé qui ne permet plus de les positionner sur l'écu avec leur taille d'origine.


Dernière édition par 2Ailes le Ven 23 Sep 2011 - 16:21, édité 1 fois

Invité
Invité

Re: Chevron, chevronnel et étai

Message par Invité le Jeu 22 Sep 2011 - 20:25

Pour les adeptes de la langue de Shakespeare, voici un lien qui abonde dans le sens de ma remarque postée ci-dessus, et que Messire 2ailes commente avec bienveillance:

http://cunnan.sca.org.au/wiki/Chevronnel
avatar
Levyryl
Maréchal d'armes
Maréchal d'armes

Nombre de messages : 5882
Localisation : 80300 ALBERT
Date d'inscription : 23/01/2010

Re: Chevron, chevronnel et étai

Message par Levyryl le Jeu 22 Sep 2011 - 20:45

Pas de problème, Daphi, en Picardie et dans Ch'Nord, on connaît souvent ch'langue de Ch'Expire........... Razz
avatar
Christian de Bomal
Héraut d'armes
Héraut d'armes

Nombre de messages : 724
Localisation : duché de Brabant
Date d'inscription : 02/04/2011

Re: Chevron, chevronnel et étai

Message par Christian de Bomal le Jeu 22 Sep 2011 - 21:17

J ex spire rien que a y penser.By of not to by.
avatar
2Ailes
Héraut d'armes
Héraut d'armes

Nombre de messages : 1029
Localisation : Guyenne
Date d'inscription : 31/08/2011

Re: Chevron, chevronnel et étai

Message par 2Ailes le Ven 23 Sep 2011 - 16:41

Pour compléter mon précédent message, je prends l'exemple de la fasce :
burelle, jumelles et tierces ne sont jamais que le même meuble, à savoir une fasce amincie mais dont le nombre change.
Entre un fascé de 4 pièces et 5 burelles, la taille du meuble est assez proche. (pareille pour le palé de 4 pièces et 5 vergettes)
Mais je laisse aux amateurs de pal leur leçon particulière telle qu'annoncée plus haut. Mais il faudra peut être ensuite un cours de perfectionnement sur les vergettes. dehors
avatar
Marc'heg an Avel
Héraut d'armes
Héraut d'armes

Nombre de messages : 535
Localisation : Lannion. Bretagne.
Date d'inscription : 28/08/2012

Re: Chevron, chevronnel et étai

Message par Marc'heg an Avel le Ven 2 Aoû 2013 - 21:32

Bonsoir,

En voulant me renseigner, je vois que je fais remonter un fil déjà assez ancien sur ce forum.

la commune de MAXENT, en Bretagne, évêché de Saint-Malo :

http://marikavel.org/bretagne/maxent/accueil.htm

(page en construction)


selon M. FROGER & M. PRESSENSE (2008) :

" d'argent à trois étais de gueules accompagnés de trois croisettes recroisettées du même, 2 et 1" Rappel des armes du cardinal-duc de Richelieu (trois chevrons) avec adjonction des croix tréflées du prieuré de Maxent"

Ceci pour améliorer mon dessin, si nécessaire.

Mersi bras.

JC Even study
avatar
Ssire
Maréchal d'armes
Maréchal d'armes

Nombre de messages : 2865
Localisation : F74
Date d'inscription : 24/03/2013

Re: Chevron, chevronnel et étai

Message par Ssire le Ven 2 Aoû 2013 - 22:58

La discussion ancienne repose sur une méconnaissance de ce qu'est l'«étai» (=chevronnel), savoir un chevron diminué en largeur, utilisé comme brisure (donc seul, ou en jumelle).
De plus, certains auteurs (dont Viton de St Allais) définissent l'étai comme un meuble (et non comme une pièce qu'est le chevron) en forme de chevron non seulement réduit, mais alésé.  
Donc un chevron réduit en largeur pour une autre raison (parcequ'en nombre par exemple) ne devient pas pour autant un étai. Le blasonnement de Maxent est faux, il s'agit de trois chevrons, du moins à en croire le dessin. Lu par Viton, le blason de Maxent porterait 3 étais ordonnés 2 et 1 !


Euraldic a écrit:Nom du chevron ramené à la moitié ou au tiers de sa largeur. Un chevron étayé est un chevron accompagné de deux étais, un de chaque côté. Certains nomment l'étai chevronnel. L'étai est normalement le terme du chevron rétréci posé seul dans l'écu ou en jumelles, on ne l'emploie pas pour plusieurs chevrons qui pour la nécessité d'encombrement se trouveraient rétrécis à cette dimension.

Note: croix recroisetée est différent de croix tréflée.
avatar
Rannick
Poursuivant renommé
Poursuivant renommé

Nombre de messages : 391
Localisation : comté de la Marche/Île de France
Date d'inscription : 01/11/2011

Re: Chevron, chevronnel et étai

Message par Rannick le Sam 3 Aoû 2013 - 8:24

@Ssire a écrit:[...] certains auteurs (dont Viton de St Allais) définissent l'étai comme un meuble (et non comme une pièce qu'est le chevron) en forme de chevron non seulement réduit, mais alésé [...]
Ne peut-on alors parler d'équerre ?
avatar
Ssire
Maréchal d'armes
Maréchal d'armes

Nombre de messages : 2865
Localisation : F74
Date d'inscription : 24/03/2013

Re: Chevron, chevronnel et étai

Message par Ssire le Sam 3 Aoû 2013 - 8:42

Eralogic a écrit:Cet objet n'est pas rare en héraldique et se présente en diverses positions, de sorte qu'il est nécessaire de décrire la position exacte. Se dit aussi d'un écartelé en équerre, produisant quatre équerres sur l'écu. Désigne aussi un outil de maçon.

Manquerait la description de la position. De plus l'étai n'a pas vraiment un angle droit, obligatoire pour l'equerre !
avatar
Marc'heg an Avel
Héraut d'armes
Héraut d'armes

Nombre de messages : 535
Localisation : Lannion. Bretagne.
Date d'inscription : 28/08/2012

Re: Chevron, chevronnel et étai

Message par Marc'heg an Avel le Sam 3 Aoû 2013 - 10:36

Merci pour les réponses..

Les deux ouvrages consultés, Patrimoine des communes d'Ille et Vilaine, Armorial des communes ... d'Ille et Vilaine, plus la page Wikipédia concernant Maxent représentent donc des chevrons.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Maxent

en évoquant même les armes du cardinal de Richelieu.

J'ignore pourquoi Froger et Pressensé évoquent des étais.

Je vais tacher de les contacter pour les inviter à la discussion.

JC Even study
avatar
Levyryl
Maréchal d'armes
Maréchal d'armes

Nombre de messages : 5882
Localisation : 80300 ALBERT
Date d'inscription : 23/01/2010

Re: Chevron, chevronnel et étai

Message par Levyryl le Sam 3 Aoû 2013 - 10:46

La page wikipedia ouvre une parenthèse sans la refermer : (pour se protéger des incursions normandes.
Il y aurait lieu de supprimer ce signe inutile si quelqu'un intervient sur cette page.
avatar
Ssire
Maréchal d'armes
Maréchal d'armes

Nombre de messages : 2865
Localisation : F74
Date d'inscription : 24/03/2013

Re: Chevron, chevronnel et étai

Message par Ssire le Sam 3 Aoû 2013 - 10:55

@Marc'heg an Avel a écrit:

J'ignore pourquoi Froger et Pressensé évoquent des étais.

Je vais tacher de les contacter pour les inviter à la discussion.

JC Even study

Sans doutes par purisme...inopportun ?

Et au passage leur demander s'il s'agit de croisettes recroisettées ou tréflées !

@levyryl a écrit:La page wikipedia ouvre une parenthèse sans la refermer : (pour se protéger des incursions normandes.
Il y aurait lieu de supprimer ce signe inutile si quelqu'un intervient sur cette page.

Fait ! Merci pour Wiki !
avatar
Rannick
Poursuivant renommé
Poursuivant renommé

Nombre de messages : 391
Localisation : comté de la Marche/Île de France
Date d'inscription : 01/11/2011

Re: Chevron, chevronnel et étai

Message par Rannick le Sam 3 Aoû 2013 - 19:34

En somme, l'étai n'a pas lieu d'être, du moins en héraldique : on n'y rencontre que des chevrons. L'étai (ou étaie, voire chevronnel - terme plutôt "anglicisant"), c'est pour le bâtiment Exclamation
avatar
La Criante
Maréchal d'armes
Maréchal d'armes

Nombre de messages : 6932
Localisation : La Comté de Bourgogne
Date d'inscription : 24/06/2008

Re: Chevron, chevronnel et étai

Message par La Criante le Ven 9 Mai 2014 - 13:01

@AnneBhD a écrit:qui correspondent parfaitement avec l'âge de l'illustration.
C'est à dire, avec le chevron qui touche pratiquement le chef de l'écu ?

Contenu sponsorisé

Re: Chevron, chevronnel et étai

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Dim 21 Jan 2018 - 15:07