Forum d'aide à l'héraldique et de partage de la passion des armoiries.


BLASON DE LA FAMILLE GHIJSELS

Partagez
avatar
Etienne Jean CAQUEUE
Héraut d'armes
Héraut d'armes

Nombre de messages : 843
Localisation : Hainaut, Belgique
Date d'inscription : 03/07/2012

BLASON DE LA FAMILLE GHIJSELS

Message par Etienne Jean CAQUEUE le Lun 8 Oct 2012 - 15:20

Rappel du premier message :


Une connaissance a retrouvé un très vieux document qui représente le blason de sa famille qui est Ghijsels.

Cette personne souhaiterait en savoir plus sur ce blason.

Il se demande quelle est la couleur de l'écu, noir (sable) ou bleu (azur).

Pour lui, les trois roses (héraldiques ?) seraient d'argent.

J'ai regardé dans mes ouvrages mais ce nom de famille n'apparaît pas.

La personne souhaiterait savoir si le blason aurait été enregistré auprès d'un conseil héraldique , il pourrait ainsi trouver le blasonnement de ses armoiries.

Je sais, c'est chercher une aiguille dans une botte de foin, mais je lui ais promis de vous exposer sa demande.

En tout cas, quel que soit le résultat des recherches, merci d'avance.









-






avatar
Vermant
Héraut d'armes
Héraut d'armes

Nombre de messages : 1283
Localisation : Ancien Duché de Brabant
Date d'inscription : 12/03/2010

Re: BLASON DE LA FAMILLE GHIJSELS

Message par Vermant le Mer 10 Oct 2012 - 8:32

... 21. van der Helen "semé de billettes et 3 fleurs de lys"

Il vaut mieux lire van der Kelen plutôt que v.d.Helen dhu ...
avatar
Etienne Jean CAQUEUE
Héraut d'armes
Héraut d'armes

Nombre de messages : 843
Localisation : Hainaut, Belgique
Date d'inscription : 03/07/2012

Re: BLASON DE LA FAMILLE GHIJSELS

Message par Etienne Jean CAQUEUE le Jeu 11 Oct 2012 - 7:48


Vermant nous a bien promis des informations et il tiendra paroles Very Happy

Il lui faut juste quelques jours pour trier toutes les données et nous offrir une bonne recherche study

Ce qui me "tracasse" un peu dans ce blason, c'est le peu d'informations que possède Mr Gérard GHYSELS.

Sur son document, il est écrit GHIJSELS et son nom de famille est GHYSELS.

Il ne s'agit peut-être pas du blason de sa famille ce qui expliquerait le peu de renseignements qu'il possède.

Pour exemple, mon nom de famille CAQUEUE.

Lors de recherches généalogiques j'ai trouvé des KAQUEUE et des CAQUE, deux familles qui n'avaient aucun lien de parenté avec moi.


Jehan d'Odomont
Poursuivant renommé
Poursuivant renommé

Nombre de messages : 341
Date d'inscription : 16/06/2008

Re: BLASON DE LA FAMILLE GHIJSELS

Message par Jehan d'Odomont le Jeu 11 Oct 2012 - 7:56

Aucun soucis concernant l'orthographe. En Flamand le "Y" ou "IJ" c'est la même chose. J'ai ce cas dans le nom de famille de ma mère qui s'orthographie des 2 manières avec une nette tendance contemporaine pour l'utilisation du "Y"
avatar
Etienne Jean CAQUEUE
Héraut d'armes
Héraut d'armes

Nombre de messages : 843
Localisation : Hainaut, Belgique
Date d'inscription : 03/07/2012

Re: BLASON DE LA FAMILLE GHIJSELS

Message par Etienne Jean CAQUEUE le Jeu 11 Oct 2012 - 8:03

Je me permettais cette remarque du fait que lors de mes recherches la personne qui m'avait guidéel avait fort insisté sur la graphie du nom.

Il disait qu'en effet, le nom de famille connaissait des "divergences graphiques" du fait qu'on écrivait phonétiquement le nom.

Mais il disait aussi qu'il pouvait s'agire d'une autre famille.

Et pour l'état civil, le fait d'avoir son nom de famille orthographié de deux façons différentes, celà ne pose pas de problème surtout avec l'ordinateur qui pourrait en conclure qu'il s'agit de deux noms différents ?


l
avatar
Vermant
Héraut d'armes
Héraut d'armes

Nombre de messages : 1283
Localisation : Ancien Duché de Brabant
Date d'inscription : 12/03/2010

Re: BLASON DE LA FAMILLE GHIJSELS

Message par Vermant le Jeu 11 Oct 2012 - 9:39

@Jehan d'Odomont a écrit:Notre ami Vermant va-t-il nous livrer le résultat de ses recherches?
N'ayez crainte Messires, le résultat s'annonce, j'en suis à 3 pages écrites (Word) et ce n'est pas encore terminé...

Entre les travaux édités dans la "revue" Brabantica (20 vol. ± 3000 19 vol. ± 1300 pages); les recherches au sein des lignages bruxellois (des aiguilles dans une botte de foin); le nombre des études généalogiques de Messieurs Goffin, Lindemans, de Cacamp, etc.; il me faut aussi référencer les sources et traduire le/les blasonnement(s) si cela s'avère nécessaire et bien sûr...

... Faire le travail pour lequel je suis rémunéré Twisted Evil .

J'espère pouvoir délivrer les infos utiles, MÊME pour les Ghijsels cheers , d'ici au début de la semaine prochaine, peut-être avant le W-E (sans certitude ?) et mes enfants sont à la maison ce lundi.

Patience donc Exclamation

J'ai à l'heure actuelle tous les blasonnements utiles, qui diffèrent parfois sur base de 2-3 sources censure ainsi que des références généalogiques (travaux, études, etc.) en nombres geek .

A bientôt.


Dernière édition par Vermant le Ven 12 Oct 2012 - 14:55, édité 2 fois
avatar
Vermant
Héraut d'armes
Héraut d'armes

Nombre de messages : 1283
Localisation : Ancien Duché de Brabant
Date d'inscription : 12/03/2010

Re: BLASON DE LA FAMILLE GHIJSELS

Message par Vermant le Jeu 11 Oct 2012 - 13:57

Voici Messires, en guise d'amuse-bouche,

GHIJSELS
Vieilles familles du Pays de Gaasbeek (Oude Geslachten uit het Land van Gaasbeek) :
Les GHYSELS issus de Leeuw-Saint-Pierre
Par François de Cacamp, in Brabantica, VI (1e partie), 1962, pp. 123-192.

Sur les Ghijsels qui nous occupe ici et dont traite le document présenté, voyez pp. 123-169.
Les blasons des familles alliées, s’ils sont connus, sont tous illustrés et blasonnés.

L’étude entreprise à consisté a établir/vérifier les filiations de manière méthodique, afin de redresser quantité d’erreurs trouvées dans une petite monographie publiée en 1932.
Par M.J. Van den Weghe, in M.C.A. Hal, t. VII, 1932, et en tiré à part (t. à p.) dans le fascicule intitulé : « Uit de geschiedenis van Lot », pp. 99-113.

Cit. : La fam. Ghysels de Leeuw-St-Pierre a-t-elle fait usage d’armoiries ?
Il est difficile de répondre à cette question, les actes originaux d’hommes de fief de la terre de Gaasbeek étant très rares, et les échevins de Leeuw et communes voisines n’ayant pas fait usage de sceaux personnels.

Nous savons, par la tradition représentée par quelques ms. généalogiques et héraldiques du XVIIIe s., que Jacques de Régnier, bailli de Clabecq, à la mort de sa femme, Margareta Ghysels, native de Leeuw et décédée le 8-2-1626 à Tubize, aurait fait suspendre dans l’église paroissiale un obiit où les armoiries Ghysels figuraient au côté des siennes.

Ces armoiries étaient « de sable à 5 roses d’argent rangées en croix ». A défaut, on tiendra ces dernières comme attestées !

L’Ami Daphi les a illustrées pour nous… Ce sont elles qui figurent en tête de l’article précité.

Ces autres armoiries, « de sable à 3 roses d’argent », devraient donc être considérées comme la (preuve ?) de l’usage d’une brisure au sein de cette famille. Où alors, ces 3 roses semblaient plus honorables que les 5 autres en usage traditionnellement ? Ce ne serait pas la 1re fois que cela se produit… Pourquoi faire moins bien lorsque l’on peut faire mieux ?

Toutes les alliances relevées dans la filiation reproduite sur le document de départ sont traitées dans cette étude généalogique (in Brabantica) !

Il est à noter que cette étude fait remonter nos Ghijsels, de Leeuw, à Peeter (les 2 premières gén. de votre document n’y apparaissent donc pas).

Récapitulons :
I. Ghysels Peeter et Mons ou Moens Lysbeth, son épouse, vécurent dans la 1re moitié du XVe s.

II. Ghysels Willem, qui fut peut-être le 1er du nom à s’établir à Leeuw-St-Pierre (cit. 1493 et 1507), épousa van Cutsem Lysbeth.

III. Ghysels Jean, dit fils de Willem, né vers 1460, ép. 1° van Droeshout Jeanne (ép. 2° du Spinnoit Renelde). Van Droeshout à Bruxelles a porté « d'azur au sautoir engrêlé d'or, au chef de gueules ».

IV. Ghysels Jean, v. 1490, ép. van Cutsem Marie.
V. Ghysels Jean, v. 1520, ép. Goossens (Jo)Anna, fille de Jean et de Catharina de Riddere.
VI. Ghysels Jean, v. 1545, ép. de Proost Catharina, fille de Jean et de Lysbeth van Cutsem.
VII. Ghysels Jacques, v. 1585, ép. 1° van Rossum Anna (ép. 2° de Broyer Louise).

VIII. Ghysels Jean, v. 1620, ép. Borremans Elisabeth, fille de Gillis et de Maria de Broyer.
Des Borremans du quartier de Bruxelles ont porté « d’azur à 3 fleurs de lis au pied coupé d’argent, accompagnées en chef de 3 besants rangés d’or ».

IX. Ghysels Gillis, baptisé 1651, ép. Walravens Catharina, fille de Gillis et de Marguerite Schoonheyt, cette dernière appartenait à une grande famille de meuniers du pays d’Enghien.

X. Ghysels Jean, bp. 1684, (ép 1° Keyaert Catharina) 2° Cloetens Anna.

XI. Ghysels Pierre, bp. 1736, ép. Roobaert Marie Anne, issue d’une ancienne famille du pays d’Enghien qui a porté « d… à 3 oiseaux (rouges-gorges ?) d… accompagnés en chef d’une étoile à 6 rais d… (de Raadt) », l’illustration de ces armes donne une étoile à 5 rais !
Ils eurent 8 enfants enregistrés au baptême, les uns sous le nom de Ghysels, les autres sous celui de Ghyssens.

XII. Ghyssels Jean Baptiste, né en 1775, ép. Cassieman Adriana.
XIII. Ghyssels Laurent, né en 1814, ép. Hernie Barbe.
XIV. Ghyssels Henri, né en 1842, ép. Cuvelier Marie Caroline.
XV. Ghyssens Joseph, né en 1869, ép. Hernaut Amélie.

XVI. Ghyssens François Laurent, né en 1900, ép. Pletinckx Marie Madeleine Philomène.
Pletincx au pays d’Enghien a porté « d’argent au chevron de gueules, accompagné de 3 quintefeuilles ou roses du même » (armoriaux de Bosmans et de Rietstap).

De plus amples infos sur les diverses familles précitées, vous seront proposées à la suite de ce premier texte.

C’est avec les enfants et les petits-enfants de François (ép. Pletinckx) que se clôture cette filiation, mais les autres branches familiales sont encore détaillées à la suite de cette étude généalogique parue dans Brabantica (VI, 1962), blasons des familles alliées à l’appui !

Bonne lecture.

(à suivre)


Dernière édition par Vermant le Ven 12 Oct 2012 - 13:41, édité 1 fois

Jehan d'Odomont
Poursuivant renommé
Poursuivant renommé

Nombre de messages : 341
Date d'inscription : 16/06/2008

Re: BLASON DE LA FAMILLE GHIJSELS

Message par Jehan d'Odomont le Jeu 11 Oct 2012 - 17:41

@Vermant a écrit:Ghysels Jean, v. 1620, ép. Borremans Elisabeth, fille de Gillis et de Maria de Broyer
Des Borremans du quartier de Bruxelles ont porté « d’azur à 3 fleurs de lis au pied coupé d’argent, accompagnées en chef de 3 besants rangés d’or ».


Ma famille a également été alliée aux Borremans établis au XVIIIè à pepingen, ainsi qu'aux Walravens au début XIXème.
Bravo, cher ami pour tout ce travail de détective, je bois vos écrits.
avatar
Vermant
Héraut d'armes
Héraut d'armes

Nombre de messages : 1283
Localisation : Ancien Duché de Brabant
Date d'inscription : 12/03/2010

Re: BLASON DE LA FAMILLE GHIJSELS

Message par Vermant le Ven 12 Oct 2012 - 9:10

Messires d'Odomont et Caqueue,

De renseignement et d'écrits, il y en aura d'autres qui doivent encore suivre affraid ...
... c'est le sommet de l'iceberg.

Bien à vous.

Jehan d'Odomont
Poursuivant renommé
Poursuivant renommé

Nombre de messages : 341
Date d'inscription : 16/06/2008

Re: BLASON DE LA FAMILLE GHIJSELS

Message par Jehan d'Odomont le Ven 12 Oct 2012 - 11:44

Alors faisons oeuvre de patience....
Je vous envie sur un point : pouvoir accéder à tous ces ouvrages qui sont en attente sur ma liste (cause éloignement du berceau originel. Internet ne peut pas tout et n'offre souvent que des données lacunaires voire fantaisistes).

A très vite.
avatar
Vermant
Héraut d'armes
Héraut d'armes

Nombre de messages : 1283
Localisation : Ancien Duché de Brabant
Date d'inscription : 12/03/2010

Re: BLASON DE LA FAMILLE GHIJSELS

Message par Vermant le Mar 16 Oct 2012 - 14:15

2ème volée de blasons

Addenda :
@Vermant a écrit:III. Ghysels Jean, dit fils de Willem, né vers 1460, ép. 1° van Droeshout Jeanne (ép. 2° du Spinnoit Renelde). Van Droeshout à Bruxelles a porté « d'azur au sautoir engrêlé d'or, au chef de gueules ».
Pour les armes sur le pourtour de l’illustration de départ, les diverses sources consultées apporteront soit des réponses, soit des questions supplémentaires… Nous commencerons par les armes qui se trouvent au dessus des principales (Ghijsels), en partant vers la droite :

- Cloetens
Semble porter ici « d’argent à la fasce accompagnée en chef de trois merlettes/canettes (?), le tout de sable ».

On trouve Cloet, qui a porté « d’argent à la fasce de sable accompagnée en chef de 3 merlettes du même ». (Cf. Brabantica, II (2e partie), 1957, p. 21, notes).

Rietstap donne les mêmes armes aux Cloet, à Bruxelles.

- van Cutsem
La plus importante famille de Leeuw aux XVe et XVIe s., tant par le nombre de ses membres que par son rang social et sa fortune. Les familles Ghijsels et v. Cutsem ont contracté de très nombreuses alliances, directes ou indirectes.

Cette famille porte « d’azur (parfois de sinople ou de sable) à 2 faucilles dentelées, affrontées, d’argent, emmanchées d’or, accompagnées de 3 étoiles d’or (6), 2 en chef et une entre les faucilles ».

Sur les van Cutsem de Leeuw, cf. Van Den Weghe, à consulter avec précautions (sic).
(Cf. P. Lindemans, Brouwerijen en brouwers van oud-Brussel, in Eigen Schoon en de Brabander (E.S.B.), 1958 à 1962 – M.-J. Van Den Weghe, Eene bijdrage tot de geschiedenis van St-Pieters-Leeuw, Wetteren, 1931 – F. Verdoodt, Aftammelingen uit het Hertogelijk Huis van Brabant, 1988).

- van Huldenbergen
Les seigneurs de Huldenberg portaient au XIVe s. « d’or à 3 maillets penchés de gueules ».
La branche bruxelloise portait des armoiries composées, où prédominent les symboles des lignages auxquels ses membres se rattachaient, les maillets ancestraux ne figurant qu’en franc-quartier ou bien en chef, combinés à d’autres meubles.

Cet écu, dont on n’a pas de témoignage sigillographique antérieur au XIVe s., doit pourtant être fort ancien, car on en trouve la réplique ou la trace dans le blason d’un grand nombre de familles brabançonnes de la même époque. (Cf. Notice généalogique van Huldenberg, in Brabantica, VII (2e partie), 1964, pp. 811-824).

Pour exemple : van der Roesen ou de Rosa Jacob, épousa Elisabeth van Huldenberg, fille de Wouter et de Marie N. (cit. 1311). Houwaert pense que la mère d’Elisabeth van Huldenberg pourrait avoir appartenu à la famille van der Keelen (voyez à ce nom, ci-après), qui portait « d’azur semé de billettes d’or, à 3 fleurs de lis au pied coupé d’argent ».

Van der Roesen porte ainsi « d’azur semé de billettes d’or à 3 fleurs de lis au pied posé d’argent (van der Keelen), au franc-quartier d’or à 3 maillets de gueules (Huldenberghe) ». (Cf. Brabantica, III (2e partie), 1958, p. 185, notes).

- Thonys
La famille Thoenijs portait au XIVe s. « de sable, à 5 étoiles d’or (6), rangées en croix ».
Par la suite, cet écu se combine à d’autres (familles lignagères, etc.) dans des écartelés.
(Cf. Notice généalogique Thoenijs, in Brabantica, VII (2e partie), 1964, pp. 714-736).

- van Brabant
Semble porter ici « de gueules à 2 faucilles affrontées d’argent, emmanchées de (sable ou d’or ?) ».

Rietstap donne à une famille van Brabant, à Bruxelles, « écartelé, aux 1 et 4 de gueules à deux faucilles affrontées d'argent emmanchées d'or le tranchant dentelé (van Brabant), aux 2 et 3 émanché en pal d'argent et de gueules (Sweerts) ».

- de Eysberq (de Eysbecq ?)
Cette famille porterait « d… à 3 coquilles d… ».

- van der Kelen
Semble porter ici « d’azur à 3 fleurs de lys au pied coupé d’argent sur un champ billeté d’or ».

Rietstap donne aux van der Kelen, à Bruxelles, « de gueules à trois fleurs de lis au pied coupé d'argent accompagnées de 8 billettes d'or, 3 en chef, les deux fleurs de lis du chef alternant avec 3 autres billettes et la fleur de lis de la pointe accostée des 2 dernières billettes ».

- Goossens
Semble porter ici « d’azur à 2 fleurs de lis au pied coupé d’argent accompagnées en chef à senestre d’un lion du même (on devine une pointe d’azur dans le champ de l’écu) ».

On leur attribue généralement « de gueules, au lion d’argent, armé et lampassé d’azur ».
La branche de Lennik porte les mêmes armes. Une branche de Bruxelles ainsi qu’une autre à Termonde (Dendermonde) portent les armes de la famille Pipenpoy au franc-quartier frappé des armes traditionnelles. (Cf. J. Lindemans & M. Sacré, Oude Brabantse Geslachten, nr. 4, Goossens, t. à p., 1933, Merchtem, p. 3).

Pour Pipenpoy, voyez au nom Cuvelier, ci-après.

- van Molenbeke
Semble porter ici « d'or à la fasce d'argent chargée de 3 coquilles d'azur et accompagnée en chef d'un lion issant de gueules mouvant de la fasce ».
M’est avis que l’azur ayant « disparu » sur la plupart des écus visibles sur notre document, il faudrait reconsidérer mon blasonnement et se référer aux suivants !

On trouve van Molenbeke, qui a porté « d’or à la fasce d’azur chargée de 3 coquilles d’argent, au lion de gueules issant ». (Cf. Brabantica, II (2e partie), 1957, p. 37, notes).

Rietstap donne aux de Molenbeke, à Bruxelles, « d'or à la fasce d'azur chargée de 2 coquilles d'argent et accompagnée en chef d'un lion naissant de gueules mouvant de la fasce ».

- Ernaut
Semble porter ici « d’argent à un renard au naturel, sur un mont d’or (jaune ?), au chef de gueules chargé de 3 étoiles d’or ».

(H)Ernaut, très ancienne famille du pays d’Enghien, a porté « d’argent au renard rampant (saillant ou sautillant) au naturel, au chef de gueules chargé de 3 étoiles d’or ».
(Cf. de Cacamp, Les Ghysels issus de Leeuw, op. cit., p. 146).

Ernault, « d… à un renard saillant d…, sur une terrasse d… Cimier : le renard issant ».
Corriger : de Raadt, Sceaux armoriés, t. I, p.432, « (…) une chèvre saillante, posée sur une terrasse (?) ». (Cf. R. Goffin, La Famille Clément originaire du Pays d’Enghien, t. à p., 1954 et 1956 (suite et fin), Enghien, p. 52).

- Clément
Semble porter ici « d… à 3 clefs d…, les 2 premières adossées », on devine une pointe d’azur dans le champ ?

Cette famille a porté « d’azur à 3 clefs d’or, les 2 premières adossées ».
(Cf. R. Goffin, La Famille Clément, t. à p., p. 3).

(à suivre)


Dernière édition par Vermant le Mar 16 Oct 2012 - 14:36, édité 1 fois
avatar
Vermant
Héraut d'armes
Héraut d'armes

Nombre de messages : 1283
Localisation : Ancien Duché de Brabant
Date d'inscription : 12/03/2010

Re: BLASON DE LA FAMILLE GHIJSELS

Message par Vermant le Mar 16 Oct 2012 - 14:35

3ème volée de blasons,

- de Ridder
Semble porter ici « d’argent au sautoir échiqueté de gueules et d’or (de 2 tires) ».

Rietstap donne aux de Riddere brabançons
« D'argent au chef échiqueté d'or et de gueules ».
« D'argent au sautoir échiqueté d'or et de gueules ».
« D'or à trois pals d'azur au chef de gueules fretté d'argent ».
« D'or au sautoir engrêlé de gueules accompagné en chef d'un coeur du même ».

Les de Riddere de Louvain font partie de la famille patricienne Uytenlieminghen et portent depuis le XIe s. les armes de cette famille (sic), ce lignage occupait le 1er rang des familles appartenant à la Noblesse de ville brabançonne.

Plusieurs blasons ont été utilisés par les membres de la famille de Riddere !
Par ordre chronologique, nous trouvons e.a. :
1. Les plus anciennes armes de Riddere à Louvain (1189), « d’or à 3 pals d’azur, au chef de gueules fretté d’argent ».
3. de Riddere Bastiaen, échevin de Louvain en 1227, porte « d’argent à la croix échiquetée de gueules et d’or (de 2 tires) ».
2. de Riddere Wouter, échevin de Louvain en 1267, porte « d’argent au sautoir échiqueté de gueules et d’or (de 2 tires) ».
5. de Riddere Jean, au conseil de Louvain en 1361, porte « d’or au sautoir engrêlé cantonné en chef d’un cœur, le tout de gueules. Cimier : un bourrelet avec un chien issant d’argent, accolé d’or ».
Ces dernières armes (5.) furent portées jusqu’au XVIIe s. par diverses branches de la famille de Riddere. Sur certains sceaux, le cœur est remplacé par une rose, un croissant ou un tourteau de gueules.

4. Les plus anciennes armes de Riddere à Bruxelles (XIVe et XVe s.), « d’or au sautoir échiqueté de gueules et d’argent (de 2 tires) ».

10. de Riddere Arnout, auteur de la branche bruxelloise de cette famille, peut-être frère de Bastiaen et fils de Wouter qui était échevin de Louvain en 1197, 1206, 1208, 1209 et 1212 :

III. de Riddere Arnout, échevin d’Aarschot en 1255, porte « 3 fleur de lis au pied coupé (Pipenpoy ?) ». Il est l’ancêtre direct de Catharina de Riddere, qui suit =>
XI. de Riddere Catharina, ép. Goossens Jean, ils vécurent dans la 1ère moitié du XVIe s.
Dont e.a.
XII. Goossens alias van Alsinghen Catharina était, en 1539 l’épouse de Walravens dit Dierick Joos, ancêtres de ma compagne.

Pour tout ce qui précède, cf. E. De Riddere, Oude Brabantse Geslachten nr 7, de Riddere, t. à p., 1933.

- van den Assche
Semble porter ici « d’azur au sautoir (engrêlé) d’or, au chef d’argent chargé de 3 croissants de gueules ». On devine très légèrement l’engrêlé du sautoir et la suite nous confirme ce détail.

On trouve Van den Assche, qui a porté « d’azur au sautoir engrêlé d’or, au chef d’argent chargé de 3 croissants de gueules ». (Cf. Brabantica, II (2e partie), 1957, p. 58, notes).

- Semal
Semble porter ici « de sinople à la croix engrêlée d’or ; brisé en abîme d’un bâton péri en bande du champ ».

Semal est probablement « de sinople à la croix engrêlée d’or » et probablement brisé.
(Cf. R. Goffin, op. cit., p. 6, notes).

On trouve Semal qui porte peut-être « de sinople à la croix engrêlée d’or », avec quelque brisure. (Cf. Généalogie de la famille Bouvier par Em. Bouvier ; 8.- Note sur la fam. Semal, in Brabantica, III (1e partie), 1958, pp. 47-48).

- Cuvelier
« D’argent au maillet penché de sable ». (Cf. de Cacamp, op. cit., p. 143).

Ghijssels Henri (XIV.), né à Hal le 6-4-1842, fils de Laurent et de Barbe Hernie, y épousa le 11-4-1866 Marie Caroline Cuvelier, née à Hal le 4-3-1842, fille de Henri Jacques et de Catherine Vundelinckx. Elle descendait, par son père, d’une vieille famille du pays d’Enghien, ainsi que de plusieurs honorables familles de la bourgeoisie de Hal et de Tubize. Par sa mère, elle descendait de la plupart des vieilles familles de Leeuw et d’Anderlecht. Par son arrière grand-mère, Catharina Verheyleweghen, elle se rattachait à la lignée patricienne des Pipenpoy (« d’azur à 3 fleurs de lis au pied coupé d’argent ») et à quantité de familles des Lignages de Bruxelles.

Par les Pipenpoy, et par les sires de Hornes et de Gaasbeek, cette branche de la famille Ghysels descend aussi, de façon légitime et démontrable par titres et pièces d’archives, d’un grand nombre de familles nobles des Pays-Bas au Moyen-Âge et de la plupart des familles régnantes européennes depuis Charlemagne et les Mérovingiens.
(Cf. de Cacamp, op. cit., p. 143 – F. de Cacamp, Généalogie de la famille Cuvelier originaire du pays d’Enghien, 1954, Bruxelles (Genealogicum Belgicum), 1954, pp. 89 et 90).

La famille de la reine Paola, de la Maison Ruffo di Calabria, épouse du roi Albert II de Belgique, descend également des lignages bruxellois par les Pipenpoy.

Pour la famille Pipenpoy, cf. Dr J. Lindemans, O.B.G. nr 1, Pipenpoy, t. à p., 1953, Bruxelles).

(à suivre)

Jehan d'Odomont
Poursuivant renommé
Poursuivant renommé

Nombre de messages : 341
Date d'inscription : 16/06/2008

Re: BLASON DE LA FAMILLE GHIJSELS

Message par Jehan d'Odomont le Mar 16 Oct 2012 - 14:45

Merci à Messire vermant pour ce travail.
Petite précision concernant la famille CLEMENT : "Le Héraut d'Armes, revue illustrée de la noblesse, tome 1er 1861 à janvier 1863 - Comte Alfred de Bizemont" donne : CLIMENT : d'azur à trois clefs d'or posées en pal. Climent est une corruption évidente de Clément, Nous n'osons cependant pas, comme M. Borel d'Hauterive, redresser de nous même et sans autre document l'orthographe de ce nom; mais les armes n'en sont pas moins et bien clairement parlantes.

Petit extrait de ma notice familiale : A noter que le premier censier du domaine du Risoir (en brabant Flamand, à proximité d'Enghien) à être mentionné dans les registres paroissiaux est Franciscus CLEMENT décédé le 23 septembre 1639. Il y a longtemps eu des CLEMENT parmi les plus anciennes familles établies à Heikruis (mentionnées en 1590), également censiers de la ferme d’Annecroix à Bierghes, à quelques mètres de la frontière linguistique actuelle. Mentionnons aussi Jan CLEMENT décédé le 13 août 1667. La famille CLEMENT a probablement tenu le domaine lorsque les van der NOOT (seigneurs du domaine du Risoir) ont fui en hollande du fait de leur fidélité à Guillaume d’Orange (Willem van Oranje) et de leur conversion au calvinisme. Pendant leur absence ils pouvaient ainsi compter sur des censiers de confiance pour gérer les terres. Le château du Risoir est tombé vers 1690 dans les mains de la famille Völler (catholiques romains).
avatar
Vermant
Héraut d'armes
Héraut d'armes

Nombre de messages : 1283
Localisation : Ancien Duché de Brabant
Date d'inscription : 12/03/2010

Re: BLASON DE LA FAMILLE GHIJSELS

Message par Vermant le Jeu 18 Oct 2012 - 13:31

Suite et fin,

- van Kesterbeke
Semble porter ici « écartelé, aux 1 et 4 d'or à la fasce d… accompagnée en chef d'un lion naissant de gueules mouvant de la fasce, aux 2 et 3 d… au lion (de sable) ».
La fasce aux 1 et 4 et le champ des 2 et 3 semblent être d’argent (d’où enquerre aux 1 et 4, à moins que les couleurs ne soient passées) ?

On trouve van Kesterbeke ancien, qui a porté « parti-émanché d’argent et de gueules, au chef de sable chargé de 3 étoiles d’argent (l’illustration donne 6 rais ?) ». Ce sont les plus anciennes armes de ce lignage (1286) ; elles ont évolué comme il est indiqué plus bas :

van Kesterbeke Willem III, cité comme échevin en 1369, 1379, 1385 et 1390, époux d’Heylewige van Laken, fille de Jan et citée avec lui de 1364 à 1388. Dont e.a.
van Kesterbeke Willem IV, fils des précédents, cité de 1402 à 1441, il scellait d’un écu « écartelé ; aux 1 et 4 d’or à la fasce d’azur, au lion issant de gueules ; aux 2 et 3 de sable au lion d’argent ». Le lion d’argent aux 2 et 3 serait, selon Houwaert, van Laken du chef de sa mère ! (Cf. Notice généalogique van Kesterbeke, in Brabantica, V (2e partie), 1960, pp. 436-447).

Rietstap donne aux van Kesterbecke, à Bruxelles, « écartelé, aux 1 et 4 d'or à la fasce de sable accompagnée en chef d'un lion naissant de gueules mouvant de la fasce, aux 2 et 3 de gueules au lion d'argent ».

Le même donne aux de Kesterbecke, à Bruxelles, « parti-émanché d’argent et de gueules, au chef d’azur chargé de 3 étoiles d’or ».

- van Stalle
Blasonnement qui ne pose aucun problème « De gueules à la fasce d'hermine ».

Rietstap donne les mêmes armes aux de Stalle, à Bruxelles.

- van der Nederalphene
Semble porter ici « de sable au sautoir engrêlé d’or accompagné en chef d'un annelet d…, au chef (d’azur) chargé de trois étoiles d’or (6) ».

van Nederalphene Steven, receveur de la duchesse de Brabant en 1401, il scellait d’un écu « de sable au sautoir engrêlé d’argent accompagné au canton du chef d’un anneau de …, au chef de … chargé de 3 étoiles (6) de … ». (Cf. Généalogie V.d. Nederalphene, par François de Cacamp, in Brabantica, III (1e partie), 1958, pp. 197-203). L’illustration en tête de cet article donne l’anneau d’argent, le chef d’azur et les étoiles d’or.

Rietstap donne à Nederalphen « un sautoir engrêlé accompagné en chef d'un annelet, au chef chargé de trois étoiles (5) ». Blasonnement non retrouvé ! Planches non consultées.

- Marsille
Porte « d’azur à la croix, cantonnée aux 1er et 4e d’une couronne à 3 fleurons visibles et aux 2e et 3e d’une étoile à 5 rais, le tout d’or, les couronnes fourrées de gueules ».
(Cf. R. Goffin, op. cit., p. 7 et 44, notes).

C’est ici la famille la plus ancienne – encore existante (1957) – la plus nombreuse et dans l’ensemble, la plus notable de la terre, puis principauté, de Rebecq. (Cf. Généalogie de la famille Marsille, par R. Goffin, in Brabantica, II (1ère partie), 1957, pp. 145-219).

- Colyns
Porte ici « d… au chevron d… chargé de 3 quartefeuilles d… ».

Colins ancien « d… au chevron d…, accompagné de 3 quartefeuilles d… ».
C’est la famille bien connue qui acquit seigneuries, titres et hautes fonctions et s’arma de la bande et des tourteaux qui avaient distingué les Colins flamands, éteints.
(Cf. R. Goffin, op. cit., p. 5, notes).

- Crockaert
Rietstap donne aux Crockaert brabançons, « écartelé, aux 1 et 4 de gueules à une étoile d'or accostée de 2 faucilles affrontées d'argent emmanchées d'or, aux 2 et 3 d'argent à une panelle (feuille de peuplier) de sinople ». Ce sont ces armes qui semblent être illustrées sur votre document de départ ?

On trouve Crokaert, qui a porté « écartelé, aux 1 et 4 de gueules à 1 étoile d’or (6) entre 2 faucilles affrontées d’argent, emmanchées d’or, aux 2 et 3 d’argent à une feuille de marais versée de sinople ». (Cf. Brabantica, III (2e partie), 1958, p. 166, notes).

- de Beersel
Semble porter ici « de sable au sautoir d’argent, cantonné de 4 étoiles d’or (6) ».

On trouve De Berseille (van Beersel), mêmes armes, le sautoir parfois ancré.
(Cf. R. Goffin, op. cit., p. 5, notes).

- le Hardy
Semble porter ici « d’argent à un mont de sinople, mouvant de la pointe et accosté de 2 clefs adossées de gueules, au chef de sable chargé d’un lion léopardé d’or ».

Le Hardy moderne porte « d’argent à un mont de sinople, mouvant de la pointe et accosté de 2 clefs affrontées ou adossées de gueules ou de sable, au chef de sable, chargé d’un lion léopardé d’or, accompagné ou non d’un semé de billettes du même » (Bibliothèque Royale de Belgique, manuscrits n° 5691, p. 29 ; fonds Goethals, n° 701, f° 4, etc. – Cf. R. Goffin, op. cit., pp. 6-7, notes).

S’il est impossible de comprendre pourquoi Jean le Hardy, né vers 1590, échevin de Saintes en 1613, homme de fief de Hainaut et de Saintes (ép. de Jeanne Clément, fille de Denis et de Marguerite Semal, elle-même fille de Marcellus), fils de Bartholomé, renonça aux armes anciennes de sa famille, il est facile de deviner qu’il composa les nouvelles d’un rappel du nom de son épouse : clefs-mont – suivant en cela la mode des rébus héraldiques chère aux hommes de fief ses contemporains – et d’un chef représentant « le Hardy du Marais », etc.

Mais il n’est pas possible non plus de savoir pourquoi il scella lui-même « d… au chevron d…, accompagné en chef de 2 étoiles (5) renversées d… et en pointe, d’une grappe de raisins effeuillée d… » (A.E. Bruges, Familiefonds, n° 1830 et 1831). Serait-ce là le blason de sa mère ?

- Coels
Semble porter ici « d’argent à 3 canettes de sable ». On devine à peine les pattes, réduites à 2 points/traits sous chacune d’entre elles…?

Les armes de ces Coels ont varié : chargées d’abord de figures d’instruments qui peuvent avoir servi à fabriquer la poudre (ils en firent le négoce au XVe s.) – Claes, fils de Claes (dit Deffroyes, en 1507), scellait en 1551 d’un « parti : au 1er d… à 3 étoiles d…; au 2d, coupé : a. d… à 3 oiseaux d…, b. coticé d… et d… Cimier : un oiseau » (A.E.M., Hommes de fief de Hainaut).

Mais on leur donne généralement « d’argent à 3 canettes de sable, becquées et membrées de gueules », que l’on reconnaît facilement dans le coupé ci-dessus. (Cf. R. Goffin, op. cit., p. 55, notes).

Bien à vous.
avatar
Vermant
Héraut d'armes
Héraut d'armes

Nombre de messages : 1283
Localisation : Ancien Duché de Brabant
Date d'inscription : 12/03/2010

Re: BLASON DE LA FAMILLE GHIJSELS

Message par Vermant le Jeu 18 Oct 2012 - 13:33

En marge,

Rappelons que dans la terminologie du XVIIe s., un laboureur est un propriétaire ou locataire, cultivateur d’une trentaine de bonniers au moins. (Cf. Baron M. Houtart, dans A.A. Namur, t. XLIII, p. 41).

@Vermant a écrit:IX. Ghysels Gillis, baptisé 1651, ép. Walravens Catharina, fille de Gillis et de Marguerite Schoonheyt, cette dernière appartenait à une grande famille de meuniers du pays d’Enghien.
On attribue généralement aux Walravens de Leeuw-St-Pierre (cf. Bosmans, Armorial ancien et moderne de la Belgique) « d’argent à un (ou 3) corbeaux essorant(s) de sable », tandis que les Walravens du pays d’enghien, inversant les émaux, auraient porté « de sable, au corbeau essorant d’argent ».

L’évêque d’Anvers Johannes Malderus (1611-1633) avait pris pour blason un écartelé où il combinait en 1 et 4 les armes paternelles « d’azur à un muid (fût ?) d’or (van Maldere) » ; en 2 et 3 les armes de la famille maternelle « d’argent à un corbeau essorant de sable » alias « l’écu aux 3 corbeaux de sable sur argent ». Le corbeau est parfois figuré « (…) empiétant et becquetant un poisson de sable ». (Cf. Généalogie Speeckaert, op. cit., p. 128 – Ghysels de Leeuw, op. cit., p.139, notes).

Walravens, à Enghien « d… à un corbeau d…, empiétant et becquetant un poisson d… Cimier : un buste d’homme (?) ». Sceau de Niclaes Walravens, homme de fief de Hain, apposé à Enghien le 11-1-1645 (A. de M.P. Delannoy).

L’avocat P.-F. Walravens, d’Enghien, fils du précédent (?), scellant en la même qualité, 1653, ajoutait au même blason un « coupé supérieur, parti A. d… à un lion d…, couronné d… ; B. d… à une tour d… Cimier : un lion d…, couronné d… » (A.E.M., Abb. de Ghislenghien, 1. 596).

Sur les Walravens de Leeuw, cf. le même ouvrage de Van Den Weghe, avec les mêmes réserves que pour les van Cutsem (sic).
(Cf. M.-J. Van Den Weghe, Eene bijdrage tot de geschiedenis van St-Pieters-Leeuw, Wetteren, 1931 – Fr. de Cacamp, Généalogie de la famille Speeckaert (et notices sur les familles alliées), notice Walravens, Bruxelles, Traditions familiales, 1969, pp. 128-148 – F. Verdoodt, Bijdrage tot de genealogie Walravens, in Eigen Schoon en de Brabander (E.S.B.), LXXII (1990)).

@Vermant a écrit:XVI. Ghyssens François Laurent, né en 1900, ép. Pletinckx Marie Madeleine Philomène.
Pletincx au pays d’Enghien a porté « d’argent au chevron de gueules, accompagné de 3 quintefeuilles ou roses du même » (armoriaux de Bosmans et de Rietstap).
On trouve Pletincx ancien, qui a porté les mêmes armes. (Cf. R. Goffin, op. cit., p. 8, notes).

Bien à vous et en espérant avoir pu répondre aux questions posées.

Jehan d'Odomont
Poursuivant renommé
Poursuivant renommé

Nombre de messages : 341
Date d'inscription : 16/06/2008

Re: BLASON DE LA FAMILLE GHIJSELS

Message par Jehan d'Odomont le Jeu 18 Oct 2012 - 17:02

Une bien belle documentation, très intéressante en appui de l'illustration qui nous occupe en tête de chapitre. Bravo.
avatar
Etienne Jean CAQUEUE
Héraut d'armes
Héraut d'armes

Nombre de messages : 843
Localisation : Hainaut, Belgique
Date d'inscription : 03/07/2012

Re: BLASON DE LA FAMILLE GHIJSELS

Message par Etienne Jean CAQUEUE le Mar 23 Oct 2012 - 9:24

J'avais pensé offrir à Monsieur Gérard Ghysels une belle représentation de son blason (de sable à trois roses d'argent posées deux et une) n'ayant à sa disposition que le vieux document dont j'ai posté quelques photos en début de poste.

Quelqu'un pourrait-il me redessiner en couleur son blason que j'imprimerais sur un beau papier fort ?

Un format de blason qui s'inscrirerait dans un cadre de 15 sur 15 serait peut-être bien ?

Pour la Belgique les deux écus acceptés sont l'écu Espagnol et l'écu Français moderne.

Merci d'avance Very Happy


avatar
La Criante
Maréchal d'armes
Maréchal d'armes

Nombre de messages : 6776
Localisation : La Comté de Bourgogne
Date d'inscription : 24/06/2008

Re: BLASON DE LA FAMILLE GHIJSELS

Message par La Criante le Mar 23 Oct 2012 - 9:37

Voici un fond en format png :

avatar
La Criante
Maréchal d'armes
Maréchal d'armes

Nombre de messages : 6776
Localisation : La Comté de Bourgogne
Date d'inscription : 24/06/2008

Re: BLASON DE LA FAMILLE GHIJSELS

Message par La Criante le Mar 23 Oct 2012 - 9:51

Le fond de sable :

avatar
Etienne Jean CAQUEUE
Héraut d'armes
Héraut d'armes

Nombre de messages : 843
Localisation : Hainaut, Belgique
Date d'inscription : 03/07/2012

Re: BLASON DE LA FAMILLE GHIJSELS

Message par Etienne Jean CAQUEUE le Mar 23 Oct 2012 - 12:33


Merci, merci beaucoup La Criante pour les deux projets. Very Happy

J'acheterai une clef USB, j'y enregistrerai les deux blasons et je lui remettrai le tout en plus d'un exemplaire sur support papier .


-

avatar
Etienne Jean CAQUEUE
Héraut d'armes
Héraut d'armes

Nombre de messages : 843
Localisation : Hainaut, Belgique
Date d'inscription : 03/07/2012

Re: BLASON DE LA FAMILLE GHIJSELS

Message par Etienne Jean CAQUEUE le Jeu 25 Oct 2012 - 8:42


Quelques blasons de familles apparentées aux GHYSELS (GHIJSELS)...










































Contenu sponsorisé

Re: BLASON DE LA FAMILLE GHIJSELS

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Jeu 29 Juin 2017 - 7:28