Forum d'aide à l'héraldique et de partage de la passion des armoiries.


Héraldique universitaire contemporaine

Partagez
avatar
lamidelarose
Poursuivant renommé
Poursuivant renommé

Nombre de messages : 426
Localisation : Brie champenoise
Date d'inscription : 02/01/2013

Héraldique universitaire contemporaine

Message par lamidelarose le Mer 23 Jan 2013 - 16:27

Pour faire suite au fil "Héraldique judiciaire contemporaine", messire 2Ailes y parle de l'héraldique universitaire et ce sujet m'intéresse, car universitaire.
Je n'ai jamais vu de référence à propos d'héraldique universitaire ; quelques uns d'entre vous en aurait-il ?

Messire 2Ailes propose ces manteaux (que je trouve fort appréciables) :



Messire 2Ailes complète ces illustrations en disant :
Et pour être complet, j'ai continué par un peu d'héraldique universitaire : les professeurs de faculté portent également une robe (ou plutôt portaient puisque la tradition s'est perdue sauf quelques très rares exceptions). Ils portent aussi un épitoge sur l'épaule gauche. J'ai donc rajouté graphiquement l'équivalent de cette pièce d'étoffe sur le flanc senestre de l'écu. Il est chargé de 3 rangs d'hermine correspondant au rang de professeur agrégé. Les couleurs reprises sont bien sûr celles correspondant aux matières enseignées puisque la couleur de la robe en dépendait :
de gauche à droite et de haut en bas : rouge pour la faculté de droit, amarante pour la faculté de sciences, groseille pour la faculté de médecine et jaune pour la faculté de lettres. Le violet était la robe du président d'université. Seule son épitoge était mouchetée d'hermine.


Je me permets quelques remarques sur ces éléments :
Je tiens à rappeler qu'il n'y a pas que les professeurs des universités, mais également les maîtres de conférences, qui ont le droit au port de la robe universitaire. Les couleurs des robes/ceintures sont inversées pour faire simple, en fonction de leur rang universitaire.
Le nombre de rangs d'hermine varie en fonction de grade académique napoléonien (1 rang = bachelier, 2 rangs = licenc, 3 rangs = docteur).
Dans ce même raisonnement logique, il me semble que les élèves, en fonction de leur grade universitaire, pourraient porter ces robes et leur rang d'hermine auquel ils ont droit. Ainsi, un étudiant de licence pourrait donc porter une épitoge à 2 rangs de nos jours... mais on est d'accord, un étudiant de licence de nos jours a un diplôme bien moins important qu'à l'époque napoléonienne...

Il serait donc bon de voir comment faire pour les maîtres de conférences & les étudiants...
C'est ce que je me dis.

Mais bon, les robes sont peu usitées de nos jours, alors je pense que peu d'universitaires s'y intéresseraient...
C'est cependant un sujet de réflexion que je propose, si jamais certains sont intéressés. Smile
avatar
YdK
Poursuivant renommé
Poursuivant renommé

Nombre de messages : 430
Localisation : Duché de Bretaigne
Date d'inscription : 30/01/2012

Re: Héraldique universitaire contemporaine

Message par YdK le Mer 23 Jan 2013 - 16:42

Les facultés les plus "conservatrices", celles de droit, usent encore de cette tradition. Vu des professeurs en robe le jour de la rentrée universitaire à Montpellier, Rennes et Paris II Assas. Leurs tenues ressemblent à celles des avocats et des magistrats.
avatar
YdK
Poursuivant renommé
Poursuivant renommé

Nombre de messages : 430
Localisation : Duché de Bretaigne
Date d'inscription : 30/01/2012

Re: Héraldique universitaire contemporaine

Message par YdK le Mer 23 Jan 2013 - 16:51

Illustration...

avatar
lamidelarose
Poursuivant renommé
Poursuivant renommé

Nombre de messages : 426
Localisation : Brie champenoise
Date d'inscription : 02/01/2013

Re: Héraldique universitaire contemporaine

Message par lamidelarose le Mer 23 Jan 2013 - 16:56


Président Université


Recteur d'Académie


Professeur des universités (Lettres, humanités)


Maître de conférences (Lettres, humanités)

Source (site marchand) : costumes et robes pour universitaires


Dernière édition par lamidelarose le Mer 23 Jan 2013 - 16:58, édité 1 fois
avatar
YdK
Poursuivant renommé
Poursuivant renommé

Nombre de messages : 430
Localisation : Duché de Bretaigne
Date d'inscription : 30/01/2012

Re: Héraldique universitaire contemporaine

Message par YdK le Mer 23 Jan 2013 - 16:57

http://www.maisonbosc.com/accueil.htm

Vous trouverez en suivant ce lien toutes les robes universitaires qui existent, quelle que soit la branche concernée... Wink

Invité
Invité

Re: Héraldique universitaire contemporaine

Message par Invité le Mer 23 Jan 2013 - 17:40

Ayant moi-même travaillé au service de l'Université de Neuchâtel (Suisse), en faculté de Droit, puis des Lettres, j'ai en effet toujours vu au Dies Academicus, le collège directorial en grande tenue !



Source : UNINE
avatar
Levyryl
Maréchal d'armes
Maréchal d'armes

Nombre de messages : 5907
Localisation : 80300 ALBERT
Date d'inscription : 23/01/2010

Re: Héraldique universitaire contemporaine

Message par Levyryl le Mer 23 Jan 2013 - 20:25

A Amiens aussi, la robe est portée pour les remises de diplômes. La robe des professeurs de droit est la même que celle des conseillers de cour d'appel et substituts du procureur général (dits substituts généraux), mais les magistrats portent toujours un seul rang de fourrure à l'épitoge, quel que soit leur grade universitaire, tandis que les universitaires juristes portent l'épitoge de leur grade universitaire.
Qu'en serait-il d'un magistrat de cour d'appel donnant des cours à la Faculté de Droit ? A mon avis, il pourrait porter à la Faculté sa robe rouge avec l'épitoge de son choix et de son grade universitaire, mais à la Cour d'appel, uniquement l'épitoge fixée pour les magistrats .
avatar
2Ailes
Héraut d'armes
Héraut d'armes

Nombre de messages : 1031
Localisation : Guyenne
Date d'inscription : 31/08/2011

Re: Héraldique universitaire contemporaine

Message par 2Ailes le Mer 23 Jan 2013 - 22:05

@lamidelarose a écrit:Pour faire suite au fil "Héraldique judiciaire contemporaine", messire 2Ailes y parle de l'héraldique universitaire et ce sujet m'intéresse, car universitaire.
Je n'ai jamais vu de référence à propos d'héraldique universitaire ; quelques uns d'entre vous en aurait-il ?

Je suis ravi de voir que ce sujet prospère.
En fait d'héraldique universitaire, les références existantes (en tout cas celle que j'ai trouvées classiquement dans les ouvrages) faisaient plutôt références aux armoiries des universités et facultés comme personnes morales (on trouve souvent l'exemple d'un livre ouvert comme meuble classiquement usité en la matière).
Mais tant que j'étais à plancher sur la traduction héraldique d'un attribut vestimentaire porté encore aujourd'hui par les magistrats, j'ai étendu ma réflexion aux universitaires.
Il est vrai qu'à l'origine, les manteaux héraldiques étaient réservées aux plus hautes maisons du royaume (famille royale, ducs et pairs de France) ainsi qu'aux charges très élevées comme les premiers présidents des parlements ou présidents à mortier.
Je me suis vu "reprocher" une proposition de démocratisation de ces manteaux. Il est vrai qu'il ne me semble pas une bonne idée de trop les galvauder. Il s'agissait simplement d'une proposition. Qu'un universitaire, professeur voire maître de conférence y couche ses armoiries, pourquoi pas. De là à l'étendre à tout bachelier (premier diplôme universitaire), il y a un pas que je ne franchirais pas.
avatar
lamidelarose
Poursuivant renommé
Poursuivant renommé

Nombre de messages : 426
Localisation : Brie champenoise
Date d'inscription : 02/01/2013

Re: Héraldique universitaire contemporaine

Message par lamidelarose le Mer 23 Jan 2013 - 23:12

De là à l'étendre à tout bachelier (premier diplôme universitaire), il y a un pas que je ne franchirais pas.
Nous ne pouvons être que d'accord. Cela serait ridicule. Je pense que concernant les universitaires, il faudrait a minima être docteur et avoir un poste de Maître de conférences pour pouvoir prétendre à pareil support.

Je me suis vu "reprocher" une proposition de démocratisation de ces manteaux. Il est vrai qu'il ne me semble pas une bonne idée de trop les galvauder. Il s'agissait simplement d'une proposition.
Et je la trouve fort intéressante, d'ailleurs je n'aurais pas ouvert ce fil si cela avait été le contraire. Wink

L'héraldique, comme toute science & tradition, vie et ne doit surtout pas rester figée, sur des bases qui pourraient servir à des fondamentalistes fort peu ouverts d'esprit. Alors pourquoi pas ! Moi j'aime la démarche. Smile
avatar
Etienne de Vic
Poursuivant renommé
Poursuivant renommé

Nombre de messages : 446
Localisation : Comté d'Astarac - Gasconha
Date d'inscription : 20/01/2010

Re: Héraldique universitaire contemporaine

Message par Etienne de Vic le Jeu 7 Fév 2013 - 19:03

je prends connaissance tardivement de ce sujet, après avoir lu avec beaucoup d'intérêt le thème précédent consacré à l'héraldique judiciaire contemporaine de Messire 2Ailes.

Je me dois toutefois d'apporter un correctif. ecu Messire 2Ailes a indiqué :
Ils portent aussi un épitoge sur l'épaule gauche. J'ai donc rajouté graphiquement l'équivalent de cette pièce d'étoffe sur le flanc senestre de l'écu. Il est chargé de 3 rangs d'hermine correspondant au rang de professeur agrégé.

Or,concernant les trois rangs d'hermine, le nombre de rangs d'hermine dépend du grade universitaire de celui qui porte la robe, mais cela n'est pas en lien avec l'agrégation du professeur.
Nombre Grade
3 rangs Docteur
2 rangs Licencié
1 rang Bachelier


Il se trouve qu'il existe en la matière de robe universitaire un article de vulgarisation sur wikipedia que je trouve personnellement assez bien fait : http://fr.wikipedia.org/wiki/Robe_universitaire[quote]

Universitaire, je m'étais intéressé à la question. J'ai conversé sur le sujet avec l'ancien doyen de la faculté de Droit de Toulouse dont le corps enseignant perpétue le port de la toge e de ses attributs.

Je vous cite ses propos :

Pour la robe. En fait, il faut distinguer (soigneusement) la robe de l'épitoge.
La robe simple (noire : celle des avocats aujourd'hui) était le costume de tous les clercs (la soutane) donc de tous les étudiants relevant des tribunaux de l'Eglise.
L'épitoge (qui n'est que la coiffe déroulée sur l'épaule comme une écharpe) comporte depuis Napoléon les trois grades de l'époque (qui ne correspondent pas parfaitement aux nôtres : mais cela peut donner aujourd'hui Licence Master Doctorat ).
Tout docteur en droit a droit à l'épitoge à 3 rangs. C'est même le costume normal d'un avocat selon le décret de Nivose (mais coutume contra legem : on ne porte que l'épitoge à un rang).
En revanche, la robe rouge est réservée (depuis Philippe le Bel) aux "docteurs régents" de l'Université : i.e. les professeurs et maîtres de conférences.


Bref, si on extrapole et que l'on revient à la question de Messire lamidelarose : il semble bien sur le principe les étudiants peuvent porter la robe noire et en théorie ils ont le droit de porter l'épitoge correspondant à leur cursus (BLD ou LMD selon actualisation).
On pourrait même envisager de traduire en héraldique la coiffe : la faluche... quoique usitée seulement depuis 1888, il faudrait plutôt utiliser la toque noire sans galon.

Mais bon, vous conviendrez qu'il paraîtrait extrêmement pompeux qu'un licencié timbre son blason d'une toque et arbore un manteau noir. maitre

Qu'en pensez-vous?

Invité
Invité

Re: Héraldique universitaire contemporaine

Message par Invité le Jeu 7 Fév 2013 - 21:04

Vouloir se distinguer par des armoiries n'est-il pas déjà le chemin de la pompe ? Certains n'hésiteront donc pas à en remettre une couche au besoin... Wink
avatar
Etienne de Vic
Poursuivant renommé
Poursuivant renommé

Nombre de messages : 446
Localisation : Comté d'Astarac - Gasconha
Date d'inscription : 20/01/2010

Re: Héraldique universitaire contemporaine

Message par Etienne de Vic le Jeu 7 Fév 2013 - 21:12

le chemin de la pompe pour un étudiant, cela ne s'emprunte pas ! sauf à se voir interdire d'examen... Laughing
avatar
2Ailes
Héraut d'armes
Héraut d'armes

Nombre de messages : 1031
Localisation : Guyenne
Date d'inscription : 31/08/2011

Re: Héraldique universitaire contemporaine

Message par 2Ailes le Ven 8 Fév 2013 - 14:31

Merci Lamidelarose et Etienne de Vic pour vos aimables commentaires.

Etienne, vous avez parfaitement raison. Les rangs d'hermine correspondent bien aux grades que vous indiquez. Au temps pour moi.

Sinon, je pense qu'il en va ici comme souvent en héraldique, tout est une question de mesure et de bon goût : qu'un professeur des universités qui a des armoiries les couche dans un manteau héraldique qui représente sa robe, qu'il porte par ailleurs en certaines occasions solennelles, me semble légitime. Qu'un étudiant fasse de même me semblerait empreint d'une certaine vanité quelque peu démesurée...

Ceci étant posé, et rapporté à la population totale des étudiants et du corps professoral universitaire, et comme je l'avais indiqué dans le sujet relatif à l'héraldique judiciaire contemporaine, je pense que nos considérations sur pareil sujet sont bien loin des préoccupations de la quasi unanimité des étudiants d'aujourd'hui.
avatar
Etienne de Vic
Poursuivant renommé
Poursuivant renommé

Nombre de messages : 446
Localisation : Comté d'Astarac - Gasconha
Date d'inscription : 20/01/2010

Re: Héraldique universitaire contemporaine

Message par Etienne de Vic le Ven 8 Fév 2013 - 17:13

@2Ailes a écrit:
Ceci étant posé, et rapporté à la population totale des étudiants et du corps professoral universitaire, et comme je l'avais indiqué dans le sujet relatif à l'héraldique judiciaire contemporaine, je pense que nos considérations sur pareil sujet sont bien loin des préoccupations de la quasi unanimité des étudiants d'aujourd'hui.

Ceci est parfaitement exact ... mais c'est aussi le cas de l'héraldique en France en général puisque tout le monde peut porter un blason et seule minorité s'y prête, par tradition, par vanité ou simplement mue par amour de la discipline.

Invité
Invité

Re: Héraldique universitaire contemporaine

Message par Invité le Ven 8 Fév 2013 - 17:18

@Etienne de Vic a écrit:
Ceci est parfaitement exact ... mais c'est aussi le cas de l'héraldique en France en général puisque tout le monde peut porter un blason et seule minorité s'y prête, par tradition, par vanité ou simplement mue par amour de la discipline.

Très juste, à mon avis !

Invité
Invité

Re: Héraldique universitaire contemporaine

Message par Invité le Ven 8 Fév 2013 - 20:06

@Etienne de Vic a écrit:
Ceci est parfaitement exact ... mais c'est aussi le cas de l'héraldique en France en général puisque tout le monde peut porter un blason et seule minorité s'y prête, par tradition, par vanité ou simplement mue par amour de la discipline.

Tout dépend du milieu. En ce qui concerne les communes, si il y a minorité, c'est de justesse ! (une stat serait interressante dans ce secteur). Pour les particulier, les motivations peuvent être très diverses, et ne pas oublier le jeu. C'est mon cas: certes l'héraldique me passionne, mais ce n'est que par jeu - ou pour prendre de la distance - que je me suis fait mon blason... et je ne suis pas seul: un amis m'a demandé de l'aider à faire son blason en armes parlantes le plus drolatique possible(et rigoureusement sans défaut !) pour orner son papier à lettre...
Certes ça ne représente sûrement que la minorité de la minorité....
avatar
Etienne de Vic
Poursuivant renommé
Poursuivant renommé

Nombre de messages : 446
Localisation : Comté d'Astarac - Gasconha
Date d'inscription : 20/01/2010

Re: Héraldique universitaire contemporaine

Message par Etienne de Vic le Lun 11 Fév 2013 - 20:50

Grâce à la complicité de Messire 2Ailes, j'ai pu faire une version avec le manteau noir et épitoge à un rang d'hermine  pour le blason d'un ami avocat. Je ne pense pas qu'il utilise cette version chargée mais j'ai trouvé ça amusant de lui en laisser la possibilité.
 
Tant qu'à y être, et pour illustrer mon propos précédent sur les ornements d'un universitaire, je l'ai appliqué à mon cas personnel (même s'il y a bien longtemps que j'ai quitté les bancs de l'Université) en retenant deux rangs d'hermine ( 3e cycle) et une toque noire au simple galon de la couleur de la discipline étudiée. Je confirme que de mon point de vue le résultat est VRAIMENT too much. vanitas vanitatis
 
Je reste volontiers  sur mon blason réduit à (presque) sa plus simple expression.
 
 
" />

En fait pour l'étudiant diplomé la robe est noire (sans simarre a priori) , l'épitoge est normalement de la couleur de la discipline enseignée, et la toque entièrement noire sans galon (Cf instruction générale pour les écoles de droit 19.03.1807 jamais effetivement abrogée sinon l'obligation de passer les examens en robe (décret 26.02.1907 et circulaire 27.02.1907))


Dernière édition par Etienne de Vic le Ven 15 Nov 2013 - 13:42, édité 1 fois
avatar
lamidelarose
Poursuivant renommé
Poursuivant renommé

Nombre de messages : 426
Localisation : Brie champenoise
Date d'inscription : 02/01/2013

Re: Héraldique universitaire contemporaine

Message par lamidelarose le Lun 11 Fév 2013 - 21:54

Messire Etienne de Vic,

Quel est votre médaille en sautoir ?
Quel est l'arbre sur votre blason ? Je suis mauvais reconnaisseur en flore.
avatar
lamidelarose
Poursuivant renommé
Poursuivant renommé

Nombre de messages : 426
Localisation : Brie champenoise
Date d'inscription : 02/01/2013

Re: Héraldique universitaire contemporaine

Message par lamidelarose le Lun 11 Fév 2013 - 22:02

Moi j'aime mais c'est vrai que cela fait beaucoup. Smile

Invité
Invité

Re: Héraldique universitaire contemporaine

Message par Invité le Lun 11 Fév 2013 - 23:21

J'aime bien aussi au coup d'oeil, mais c'est l'ego qui doit être content ! Wink
avatar
Etienne de Vic
Poursuivant renommé
Poursuivant renommé

Nombre de messages : 446
Localisation : Comté d'Astarac - Gasconha
Date d'inscription : 20/01/2010

Re: Héraldique universitaire contemporaine

Message par Etienne de Vic le Mar 12 Fév 2013 - 8:06

lamidelarose :
la médaille est celle de l'Université de Toulouse Capitole. L'université la délivre aux majors de promotion et aux docteurs qui sortent de ses rangs. Elle m'a été remise à l'issue de mon 3e cycle. Elle représente le sceau historique de 1229.
Tant qu'à faire dans la surenchère je l'ai ajoutée Very Happy

pour ce qui est de l'arbre il s'agit normalement d'un noyer... mais de mon point de vue il ressemble d'avantage à un châtaigner.

Daphi :
je suis totalement d'accord avec vous concernant l'égo. D'ailleurs ça frise le grotesque: si l'on considère tous les milliers d'étudiants ou de diplômés en France (rien à voir avec le nombre des siècles passés), cela fait beaucoup d'individus qui potentiellement pourraient porter les mêmes ornements. A quelques détails près (couleurs, rangs d'hermine...) on place visuellement un jeune diplômé proche d'un recteur d'académie !
Bon, pour relativiser ce que je dis, ce n'est pas la masse qui en héraldique détermine la qualité de l'ornement : en héraldique ecclésiastique le modeste curé de campagne (et ce n'est pas ce qu'il manquait dans les paroisses d'ancien régime) timbre ses armes d'un chapeau de sable à une houppe, un archiprêtre n'en avait jamais que deux , le supérieur d'un abbaye même très importante que trois...

Bref, cela n'engage que moi, mais je vais replier, toge & épitoge.

Invité
Invité

Re: Héraldique universitaire contemporaine

Message par Invité le Mar 12 Fév 2013 - 10:34

@Etienne de Vic a écrit:
Daphi :
je suis totalement d'accord avec vous concernant l'égo. D'ailleurs ça frise le grotesque: si l'on considère tous les milliers d'étudiants ou de diplômés en France (rien à voir avec le nombre des siècles passés), cela fait beaucoup d'individus qui potentiellement pourraient porter les mêmes ornements. A quelques détails près (couleurs, rangs d'hermine...) on place visuellement un jeune diplômé proche d'un recteur d'académie !
Bon, pour relativiser ce que je dis, ce n'est pas la masse qui en héraldique détermine la qualité de l'ornement : en héraldique ecclésiastique le modeste curé de campagne (et ce n'est pas ce qu'il manquait dans les paroisses d'ancien régime) timbre ses armes d'un chapeau de sable à une houppe, un archiprêtre n'en avait jamais que deux , le supérieur d'un abbaye même très importante que trois...
.
Je tique un peu à ce type de discours: l'héraldique ne définit à aucun moment la qualité de quoi que ce soit, sauf peut être- et avec peu d'insistance - en qualifiant de plus ou moins honorables certaines pièces, sans que cela rejaillisse pour autant sur le porteur.
Il n'y a guère que l'héraldique napoléonienne ou l'héraldique ecclésiastique qui se soient mêlées de valoriser des figures. Mais justement il ne s'agit plus d'héraldique, mais d'héraldique bye bye-ène.
Et pour paraphraser Céemanceau qui disait en gros que la justice militaire est à la justice ce que la musique militaire est à la musique, je dirai que l'héraldique napoléonienne ou ecclésiastique est à l'héraldique ce que...Bah ! je vous laisse compléter selon vos convictions.
Toutefois je reste ferme en héraldique pure aucune figure n'est en soit plus "qualifiante' qu'une autre.
avatar
Etienne de Vic
Poursuivant renommé
Poursuivant renommé

Nombre de messages : 446
Localisation : Comté d'Astarac - Gasconha
Date d'inscription : 20/01/2010

Re: Héraldique universitaire contemporaine

Message par Etienne de Vic le Mar 12 Fév 2013 - 11:07

Vous avez parfaitement raison, j'aurais certainement dû parler d'honorabilite plutot que de qualité.

Je voulais simplement dire que s'agissant des ornements, la différence entre divers statuts ou positions sociales parfois éloignés ne se retrouve pas forcément me semble t il dans sa traduction heraldique.
Le post de daphi ayant trait à la vanité que l'on peut tirer de certaines représentations graphiques ou de l'usage de certaines pièces qui visuellement flattent l'égo, j'ai simplement voulu donner un contre exemple.

Dont acte.

Je concède volontiers que mes connaissances de la discipline restent limitées et vous prie de faire oeuvre de mansuétude dur certaines erreurs ou approximations.
avatar
2Ailes
Héraut d'armes
Héraut d'armes

Nombre de messages : 1031
Localisation : Guyenne
Date d'inscription : 31/08/2011

Re: Héraldique universitaire contemporaine

Message par 2Ailes le Mar 12 Fév 2013 - 12:20

N'oublions pas qu'à l'origine, le manteau était réservé à la famille royale et au plus hauts dignitaires du royaume (on parle d'ailleurs de manteau ducal). En matière judiciaire, seuls le chancelier, les premiers présidents des parlements et les présidents à mortier pouvaient coucher leurs armoiries sur de tels manteaux. Ces hauts magistrats portaient d'ailleurs des costumes d'audience rouge, couleur royale, signe de la délégation que leur confiait le souverain pour rendre justice en son nom. Il ne me semble pas que les universitaires, de part leur fonctions, pouvaient user d'un tel manteau, sauf en effet a être personnellement titulaire d'un titre qui le leur permettait.
Lorsque je me suis amusé à réaliser ces manteaux héraldiques à destination judiciaire ou universitaire, j'étais bien conscient du coté too much de la chose.
Je rejoins donc Etienne de Vic : lui comme moi nous sommes bien amusés dans cet exercice. Maintenant, il nous semble inapproprié de plaider pour la généralisation d'une telle pratique.
avatar
Etienne de Vic
Poursuivant renommé
Poursuivant renommé

Nombre de messages : 446
Localisation : Comté d'Astarac - Gasconha
Date d'inscription : 20/01/2010

Re: Héraldique universitaire contemporaine

Message par Etienne de Vic le Mar 12 Fév 2013 - 13:10

La Gascogne rallie la Guyenne Smile

Invité
Invité

Re: Héraldique universitaire contemporaine

Message par Invité le Mar 12 Fév 2013 - 13:38

@Etienne de Vic a écrit:La Gascogne rallie la Guyenne Smile
Diable ! Si vous en êtes à vous sentir représentatifs de vos provinces, pour sûr l'ego est au max ! Va falloir doubler les manteaux !!! Very Happy
avatar
Etienne de Vic
Poursuivant renommé
Poursuivant renommé

Nombre de messages : 446
Localisation : Comté d'Astarac - Gasconha
Date d'inscription : 20/01/2010

Re: Héraldique universitaire contemporaine

Message par Etienne de Vic le Mar 12 Fév 2013 - 14:09

Revoyez vos classiques mon cher, il est de notoriété commune que le Gascon est un epouvantable vantard, hableur, à l'égo démesuré, aussi prompt à la fanfaronade qu'à chercher querelle.

Vous enfoncez une porte ouverte! La rapiere de mauvais métal et le manteau (élime) font aussi partie de son attirail... Alors un manteau doublé finalement... Very Happy

Invité
Invité

Re: Héraldique universitaire contemporaine

Message par Invité le Mar 12 Fév 2013 - 15:19

Wink
avatar
Dr0r
Héraut d'armes
Héraut d'armes

Nombre de messages : 777
Localisation : Forteresse de Lug
Date d'inscription : 27/07/2012

Re: Héraldique universitaire contemporaine

Message par Dr0r le Lun 18 Fév 2013 - 16:34

J'avais zappé ce sujet, et je suis étonné de cette idée de vanité qui se dégage du fait de représenter ses armes dans un manteau d'universitaire.

Moi qui ne me suis toujours pas décidé pour des ornements extérieurs sur mon écu, en découvrant le sujet, je me suis dit qu'étant licencié j'aurai pu présenter mon blason avec le manteau correspondant, simplement parce que c'est joli.

Je lis vos réactions et je ne vois pas en quoi c'est plus vaniteux que tous les roturiers français de ce forum qui timbrent leur écu d'un heaume signe de noblesse. D'autant que là, le manteau universitaire serait représentatif d'une réalité, ce n'est pas parce qu'il y a plus de diplômés qu'avant que le diplôme n'a plus de valeurs, et ça ne change pas non plus le fait que le diplôme a été acquis.

Puis je vois mal un licencié napoléonien écrire une fonction récursive de parcours de liste chainée à embranchements multiples.

Ne vous méprenez pas sur mon message, je m'en fiche un peu d'orner mon écu d'un manteau, si je le fais un jour ça sera pour me faire un joli fond d'écran sur mon ordinateur et ça n'ira pas plus loin.

Et je ne tire aucune fierté d'avoir une licence, d'autant que l'obtenir m'a paru facile. C'est simplement qu'elle me permet d'exercer le métier que j'aime et que je ne trouve pas idiot d'utiliser cet attribut de ma personne comme ornement extérieur.
avatar
lamidelarose
Poursuivant renommé
Poursuivant renommé

Nombre de messages : 426
Localisation : Brie champenoise
Date d'inscription : 02/01/2013

Re: Héraldique universitaire contemporaine

Message par lamidelarose le Lun 18 Fév 2013 - 16:37

Messire DrAg0r,

Comme dit plus haut, cela est purement expérimental et, dans la réflexion expérimentale toujours, il était conseillé de ne l'attribuer que pour les universitaires de haut rang en poste à l'université, c'est-à-dire une extrême minorité.

Contenu sponsorisé

Re: Héraldique universitaire contemporaine

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Sam 24 Fév 2018 - 5:06