Forum d'aide à l'héraldique et de partage de la passion des armoiries.


[Chevalière] La chevalière, règles et usage

Partagez

Corheri
Invité

[Chevalière] La chevalière, règles et usage

Message par Corheri le Mer 8 Jan 2014 - 5:49

Rappel du premier message :

Mon époux étant décédé, son fils ainé me réclame la chevalière que mon époux m'avait donnée, celle ci venant de sa tante paternelle.
Le fils ainé me disant qu'il est le seul à porter la chevalière aux armes.
Merci de votre réponse.
avatar
Levyryl
Maréchal d'armes
Maréchal d'armes

Nombre de messages : 5867
Localisation : 80300 ALBERT
Date d'inscription : 23/01/2010

Re: [Chevalière] La chevalière, règles et usage

Message par Levyryl le Ven 27 Mai 2016 - 23:14

@Nouridjanov2 a écrit:Je vous confirme que la famille Chassin du Guerny est bien subsistante et qu'elle compte des membres mâles installés dans l'aire Toulonnaise.

Par ailleurs, simple précision, la famille Chassin du Guerny n'appartient pas à la noblesse française.


Ce forum n' a évidemment pas vocation à exercer une police nobiliaire ni à froisser ceux qui le consultent, et qui parfois le consultent parce qu'ils ne sont pas fixés sur leurs origines. Il est nécessaire et opportun de s'exprimer avec délicatesse et d eprésumer la bonne foi ou l'ignorance des interlocuteurs.
avatar
Alpin
Héraut d'armes
Héraut d'armes

Nombre de messages : 672
Date d'inscription : 12/04/2013

Re: [Chevalière] La chevalière, règles et usage

Message par Alpin le Sam 28 Mai 2016 - 10:09

@Nouridjanov2 a écrit:Je vous confirme que la famille Chassin du Guerny est bien subsistante et qu'elle compte des membres mâles installés dans l'aire Toulonnaise.


Par ailleurs, simple précision, la famille Chassin du Guerny n'appartient pas à la noblesse française.

Quitte à être précis, il serait peut être mieux de dire "n'appartenait pas"..
avatar
Gonsans
Maréchal d'armes
Maréchal d'armes

Nombre de messages : 3866
Date d'inscription : 30/01/2012

Re: [Chevalière] La chevalière, règles et usage

Message par Gonsans le Sam 28 Mai 2016 - 10:16

@Alpin a écrit:
@Nouridjanov2 a écrit:Je vous confirme que la famille Chassin du Guerny est bien subsistante et qu'elle compte des membres mâles installés dans l'aire Toulonnaise.


Par ailleurs, simple précision, la famille Chassin du Guerny n'appartient pas à la noblesse française.

Quitte à être précis, il serait peut être mieux de dire "n'appartenait pas"..

Pourquoi ? Puisqu'elle est encore représentée.
avatar
Hieronymus
Héraut d'armes
Héraut d'armes

Nombre de messages : 540
Date d'inscription : 13/02/2013

Re: [Chevalière] La chevalière, règles et usage

Message par Hieronymus le Sam 28 Mai 2016 - 11:36

Peut être parce qu'il n'y a plus de noblesse en France depuis 2 siècles non ?
avatar
La Criante
Maréchal d'armes
Maréchal d'armes

Nombre de messages : 6905
Localisation : La Comté de Bourgogne
Date d'inscription : 24/06/2008

Re: [Chevalière] La chevalière, règles et usage

Message par La Criante le Sam 28 Mai 2016 - 11:39

Ajoutons alors "issu de" ...
avatar
Gonsans
Maréchal d'armes
Maréchal d'armes

Nombre de messages : 3866
Date d'inscription : 30/01/2012

Re: [Chevalière] La chevalière, règles et usage

Message par Gonsans le Sam 28 Mai 2016 - 12:20

@Hieronymus a écrit:Peut être parce qu'il n'y a plus de noblesse en France depuis 2 siècles non ?

Cela m'avait échappé, pardon ! Embarassed
avatar
Alpin
Héraut d'armes
Héraut d'armes

Nombre de messages : 672
Date d'inscription : 12/04/2013

Re: [Chevalière] La chevalière, règles et usage

Message par Alpin le Sam 28 Mai 2016 - 15:39

Oui effectivement je trouve aussi "qu'issu de" est éventuellement plus adapté.
Si ça peut faire plaisir à quelqu'un de faire ressortir que ses ancêtres étaient de telle ou telle caste sociale pendant quelques mille ans sur les millions d'années que compte la planète, pourquoi pas mais bon...nous avons réussi à nous débarrasser de ces horreurs, il ne faudrait pas y revenir non plus.

Le nazisme, les collabos et les esclavagistes existaient et on ne dit pas en société d'untel qu'il est nazi ou collabo ou esclavagiste. Enfin il ne me semble pas.

Il est bien quand même de remettre un peu en perspective... Nous pouvons par exemple rappeler que chacun d'entre nous en 1500 avait 131'000 ancêtres directs (*) (si vous permettez que l'on considère les lignées féminines comme étant dignes du même intérêt que les lignes masculines). Ainsi potentiellement chacun de nous a quand même de fortes chances de retrouver dans sa généalogie directe des nobles, des pauvres, des riches, des anormaux, surtout des paysans et de pauvres bougres, etc etc...

(*) http://fr.geneawiki.com/index.php/Progression_th%C3%A9orique_du_nombre_de_nos_ascendants

Et puis nous sommes bien sur un forum d'heraldique n'est ce pas... Donc désolé d'avoir rebondi sur ce hors sujet


Dernière édition par Levyryl le Mar 7 Juin 2016 - 23:00, édité 2 fois (Raison : Orthographe)
avatar
Gonsans
Maréchal d'armes
Maréchal d'armes

Nombre de messages : 3866
Date d'inscription : 30/01/2012

Re: [Chevalière] La chevalière, règles et usage

Message par Gonsans le Sam 28 Mai 2016 - 16:36

"Donc désolé d'avoir rebondi sur ce hors sujet"
1) Êtes vous vraiment "désolé" ?
2) Et puis, non.... Vous avez raison, nous sommes sur un forum héraldique.
avatar
Alpin
Héraut d'armes
Héraut d'armes

Nombre de messages : 672
Date d'inscription : 12/04/2013

Re: [Chevalière] La chevalière, règles et usage

Message par Alpin le Sam 28 Mai 2016 - 18:35

@Gonsans a écrit:"Donc désolé d'avoir rebondi sur ce hors sujet"
1) Êtes vous vraiment "désolé" ?
2) Et puis,  non.... Vous avez raison, nous sommes sur un forum héraldique.

Désolé de constater que finalement le monde ne change pas tant que ca, oui... ;-)
avatar
Klemens
Héraut d'armes
Héraut d'armes

Nombre de messages : 575
Localisation : Parisis / Carinthie
Date d'inscription : 14/08/2013

Re: [Chevalière] La chevalière, règles et usage

Message par Klemens le Mer 1 Juin 2016 - 13:35

Comme déjà dit : vous pouvez porter ce bijou (aucune loi n'a jamais interdit le port d'un bijou) mais restez honnête sur ce qui y figure. Ce ne sont pas vos armes, point.

Dans cette mesure, il n'y a aucune raison que vous paraissiez ridicule aux yeux de quiconque personne sensée, et certainement pas aux regards de vos cousins éloignés et par qui le nom subsiste.

Et sachez que vous pouvez vous-même vous créer un blason et des armoiries (ce n'est pas réservé à la noblesse), dans lesquelles il ne vous est pas interdit de reprendre la figure du lévrier (par exemple) en mémoire de votre grand-mère et vos arrières-grands-parents avec lesquels vous sembliez bien vous entendre. Il faut juste que votre choix soit original, autrement dit qu'il diffère du blason et des armes de vos aïeux en ligne féminine mais aussi qu'il ne soit pas déjà acquis à une famille existante. Mais vu que les armes de votre grand-mère sont déjà assez originales elles-mêmes, je pense que ça ne devrait pas être trop compliqué de créer quelque chose de personnel.

Wink
avatar
2Ailes
Héraut d'armes
Héraut d'armes

Nombre de messages : 1022
Localisation : Guyenne
Date d'inscription : 31/08/2011

Re: [Chevalière] La chevalière, règles et usage

Message par 2Ailes le Mar 7 Juin 2016 - 22:48

Pour répondre à la question initiale, cette bague vous a été offerte par votre mari. Votre fils ne peut exiger de vous que vous la lui remettiez.
En droit, on admet que lorsqu'un des époux offre à l'autre un bien issu d'un héritage familial (bague de fiançailles de famille) le bijoux soit restitué en cas de rupture (contrairement à une bague neuve).
Toutefois, vous indiquez que votre mari est décédé. De ce fait, vous n'avez rien à rendre. C'est un bien qui vous est personnel.
Mais là, il s'agit de considérations juridiques et pas héraldiques.

Matthieu
Curieux

Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 25/02/2013

Re: [Chevalière] La chevalière, règles et usage

Message par Matthieu le Mar 22 Aoû 2017 - 18:22

Corheri a écrit:Mon époux étant décédé, son fils ainé me réclame la chevalière que mon époux m'avait donnée, celle ci venant de sa tante paternelle.
Le fils ainé me disant qu'il est le seul à porter la chevalière aux armes.
Merci de votre réponse.

S'il s'agit d'une chevalière d'homme, vu que possédée par votre défunt mari, qu'en feriez-vous? Son diamètre est sans doute trop grand et ses armes masculines. De plus, il s'agirait d'armes masculines exclusivement et non d'armes d'alliance, encore moins portées par une femme?

S'il s'agit d'une chevalière de femme, elles sont sans doute aux armes féminines de la famille de votre défunt mari, et donc pas portables par vous non plus.

Si votre beau-fils ne peut vous contraindre à la lui remettre, c'est dommage de le priver d'une partie de son histoire, alors que lui (ou sa fille?) pourrait peut-être la porter? Il y a tant d'objets familiaux qui disparaissent que je peux comprendre sa volonté.

Peut-être qu'une demi mesure serait de la faire copier pour satisfaire tout le monde?

Matthieu
Curieux

Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 25/02/2013

Re: [Chevalière] La chevalière, règles et usage

Message par Matthieu le Mar 22 Aoû 2017 - 18:49

@EcumeCyclique a écrit:Bonjour à tous,

Je m'appelle Hubert, je viens tout juste de m'inscrire sur ce forum pour vous poser une question concernant le port de ma chevalière armoriée.

Voici donc ce qu'il en est :

Ma grand-mère maternelle, née Chassin du Guerny, fille de Maryvonne de Leissegues de Pennayeun (feue mon arrière-grand mère) et de Matthieu Chassin du Guerny (idem), fut la seule fille de ces derniers. Ma grand-mère a donc hérité de l'armorial de son père, toutefois celle-ci s'est mariée avec mon grand-père, Mr. Jeannin, bourgeois sans armes. Mon grand-père et ma grand-mère firent trois filles, mes deux tantes et ma mère. Ma mère étant l'aînée, celle-ci hérita de la chevalière de mon arrière grand-mère armoriée Chassin du Guerny. J'espère que jusqu'ici, vous m'avez suivi.

Et voilà mon problème :

J'attache une grande importance à l'honnêteté intellectuelle, la probité, au respect des symboles et leur usage. Je suis donc le fils de l'aînée de la famille Jeannin (dont la mère est née Chassin du Guerny, ma grand-mère), Florence. À la mort de mon arrière grand-père, étant le premier homme de sa lignée à lui, j'ai donc hérité de sa chevalière armoriée (photo ci-dessous, vu que nous sommes sur un forum d'héraldique ...).
Toutefois, je n'ose la porter pour la raison suivante, et c'est précisément sur ce point que je réclame votre aide : ma mère a épousé un parfait roturier, mon père né GIORGI (Georges en corse), suis-je en droit de porter la chevalière de mon arrière grand-père sachant que je ne porte pas son patronyme, que je suis le fils d'une demi-noble et d'un roturier ?

Merci pour vos lumières,

Bien cordialement,

Hubert ... Giorgi, le Bâtard. Very Happy

EDIT : J'ai oublié la photo !


Je comprends votre question et ne peux que vous encourager à ne pas porter cette chevalière. Ceci pour plusieurs raisons :

1. Par définition, on porte ses armes, et non celles d'un autre. De la même manière que "en matière de meubles, possession vaut titre", en matières d'armoiries, on suppose que vous portez les vôtres. Si la famille en question est éteinte, on peut éventuellement imaginer relever ses armes, mais dans ce cas il s'agit d'une famille subsistante. Porter les armes d'autres familles pourrait (en exagérant) s'apparenter à de l'usurpation d'identité, voire :

2. à feindre la noblesse car cet écu porte une couronne à neuf perles (couronne comtale).
Sous l'ancien régime :
Édit de 1634, article 2
« Défendons à tous nos sujets d'usurper le titre de noblesse, prendre la qualité d'écuyer, et de porter armoiries timbrées, à peine de deux mille livres d'amende, s'ils ne sont de maison et extraction noble. Enjoignons à nos procureurs généraux et leurs substituts, de faire les poursuites nécessaires contre les usurpateurs desdits titres et qualités. »

3. Si vous portez des armes féminines, le nobliaud lambda vous repérera et en sourira.

En république et à l'époque actuelle, ces éléments ont peu d'importance, mais pas si loin (en Belgique par exemple), il me semble qu'il est encore théoriquement interdit de porter des attributs nobiliaires non légitimes.
avatar
twocats
Héraut d'armes
Héraut d'armes

Nombre de messages : 1285
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 13/07/2012

Re: [Chevalière] La chevalière, règles et usage

Message par twocats le Mer 23 Aoû 2017 - 13:12

1 - Portez la chevalière comme bon vous semble, ce n'est qu'un bijou. REVENDIQUER les armes, c'est une toute autre affaire.
2 - Euh.. 1634. Allo, quoi ! Razz
3 - Comme déjà dit, ce ne sont pas des armes féminines.

P.S. : Le sujet remonte à l'année dernière...
avatar
Rollo
Héraut d'armes
Héraut d'armes

Nombre de messages : 876
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 02/03/2012

Re: [Chevalière] La chevalière, règles et usage

Message par Rollo le Mer 23 Aoû 2017 - 13:32

Comme tant d'autres cet édit n'a guère été suivi d'effet . Il suffit de se référer au "Simili-Nobliliaire" de Pierre Marie Dioudonnat !!!

Contenu sponsorisé

Re: [Chevalière] La chevalière, règles et usage

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Lun 11 Déc 2017 - 1:32