Forum d'aide à l'héraldique et de partage de la passion des armoiries.


Chargé, chargeure.

Partagez

Brinjo
Héraut d'armes
Héraut d'armes

Nombre de messages : 1111
Date d'inscription : 22/03/2013

Chargé, chargeure.

Message par Brinjo le Mer 9 Sep 2015 - 8:57

En réponse à une remarque de Lamidelarose dans le sujet "blasonnement en latin":
@lamidelarose a écrit:Je ne connaissais pas le terme "chargeure".
Vous semblez lui attribuer le sens "tout ce qui est sur le champ, à savoir les meubles et les pièces".Or, d'après le Vocabulaire du blason, ou l'Art héraldique mis à la portée de tous (Camille Philippe Dayre de Mailho, 1898), il s'agirait plutôt simplement d'une "Pièce posée sur une autre".
Comme le champ n'est pas une pièce (sauf erreur de ma part, la surface de bouclier ne peut être considérée comme telle), votre sens du mot chargeure ne semble pas correct.
Mais je peux me tromper !
Cette question n'étant pas spécifiquement liée au thème, j'ai préféré faire la réponse dans ce groupe plus spécifique.

Chargeure, prononcez "Char-jure" (cf gageure)

C'est une définition qui vient du Littré, qui comme chacun sait n'est pas un grand expert en héraldique. Cette définition était suivie d'un exemple, qui donnait quelques informations "La chargeure ne diminue pas la noblesse comme fait la brisure.".
Des dictionnaires d'héraldique (tel que celui de Dayre de Mailho en 1898, ou celui de JP Fernon en 2012) reprennent cette définition sans trop s'y attarder.

Palliot nous éclaire davantage en traitant (p 139-140) : "Qui se met pour différence sur des Armes pleines ne diminuë pas tant la Noblesse des Armes comme le fait la briseure..." (typo respectée)
Il donne ensuite 4 exemples dans lesquels des petits meubles (billette, quintefeuille, moucheture d'hermine) charge les meubles principaux (lion, aigle) donc, non pas "pièce sur pièce" mais "meuble sur meuble" !
Selon le rôle attribué à la chargeure, on imagine que celle-ci pouvait tout aussi bien charger le champ.

La pratique de la chargeure analogue à la brisure semblant avoir eu peu d'applications (ou ayant été assimilé à la brisure), ce terme est rarement présent, ou a fini par désigner toute "charge" (terme parfois employé comme par Bartholoni) mais nulle part défini.

- Dictionnaire du Blason de Duhout (1896): "Chargé : Se dit de toute pièce* sur laquelle il y a d'autres; ceux ci sont alors appelés chargeures" meubles.
* Pièce pour Duhout est un terme général qu'il subdivise en honorable, de premier ordre, secondaires, ordinaires... mais aussi les "pièces dites meubles"...

- Crayencourt (1976), JM Thiebeau (1994) De Boos (2001)* modifient Chargeure en définissant "figure posée sur une autre" ce qui est une jolie forme de généralisation, mais seul De Boos définit figure, qui intègrent aussi les partitions.
Ceci n'est pas gênant, car une partition ne peut pas charger quoi que ce soit, et une pièce ou un meuble ne peuvent pas "charger" une partition - mais seulement brocher sur!
(* liste non exhaustive, à compléter !)
avatar
lamidelarose
Poursuivant renommé
Poursuivant renommé

Nombre de messages : 426
Localisation : Brie champenoise
Date d'inscription : 02/01/2013

Re: Chargé, chargeure.

Message par lamidelarose le Mer 9 Sep 2015 - 9:10

Cela ne permet donc pas d'attribuer à ce terme le sens de "toute(s) pièce(s) & meuble(s) sur l'écu".
Je suis preneur de ce terme, s'il existe ?
avatar
Gonsans
Maréchal d'armes
Maréchal d'armes

Nombre de messages : 3900
Date d'inscription : 30/01/2012

Re: Chargé, chargeure.

Message par Gonsans le Mer 9 Sep 2015 - 9:31

@ Brinjo : Merci pour cet exposé.

Brinjo
Héraut d'armes
Héraut d'armes

Nombre de messages : 1111
Date d'inscription : 22/03/2013

Re: Chargé, chargeure.

Message par Brinjo le Mer 9 Sep 2015 - 10:04

@lamidelarose a écrit:Cela ne permet donc pas d'attribuer à ce terme le sens de "toute(s) pièce(s) & meuble(s) sur l'écu".
Je suis preneur de ce terme, s'il existe ?
Si, à mon avis, car le champ de départ constitue la première figure élémentaire. Il me semble inutile de vouloir faire une exception pour les "charge'(ure)s" de premier niveau.
J'ajoiute que ce terme n'est pas utilisé dans les blasonnements (c'est de la métalangue) et donc son emploi étendu ou non ne pose pas vraiment problème.

Contenu sponsorisé

Re: Chargé, chargeure.

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Dim 21 Jan 2018 - 15:28