Forum d'aide à l'héraldique et de partage de la passion des armoiries.


[FRANCE] Nouvelles régions françaises, armoiries, logo et identité visuelle

Partagez
avatar
2Ailes
Héraut d'armes
Héraut d'armes

Nombre de messages : 1026
Localisation : Guyenne
Date d'inscription : 31/08/2011

[FRANCE] Nouvelles régions françaises, armoiries, logo et identité visuelle

Message par 2Ailes le Ven 18 Mar 2016 - 15:32

Rappel du premier message :

Chers amis du forum,
Voilà bien longtemps que je n'avais pas pris le temps de venir sur le forum, vous lire et échanger.
Après avoir cherché un sujet sur cette thématique déjà ouvert et n'ayant trouvé, j'initie ce fil de discussion sur les blasons et logo des nouvelles régions administratives françaises.
On voit déjà s'ouvrir le débat sur leur nouveau nom et des appellations plus ou moins (bien) inspirées des anciennes provinces ou régions de la France d'Ancien régime refont surface.
Et bien sûr, avec cela, se pose la question de "l'identité visuelle" de ces nouvelles régions avec logo voire armoiries, voire compilation des deux en un.

Premier exemple, le nouveau logo officiel de la région Normandie, logo qui n'a de nouveau que le nom puisque c'est ni plus ni moins que les deux léopards d'or sur champ de gueule qui caractérisent la Normandie depuis des siècles qui sont repris, avec cette subtilité que le fond du logo représente une voie le drakkar légèrement gonflée par le vent, signe d'une région en mouvement.
Le voici (je n'ose imaginer le cachet de la boîte de com' pour cette innovation) :



Les Hauts-de-France vont-ils se doter d'un nouveau logo, pourquoi pas d'armoiries ?
Nous verrons si cette réforme de la carte administrative entraînera un regain de l'héraldique régionale.
avatar
Levyryl
Maréchal d'armes
Maréchal d'armes

Nombre de messages : 5800
Localisation : 80300 ALBERT
Date d'inscription : 23/01/2010

Re: [FRANCE] Nouvelles régions françaises, armoiries, logo et identité visuelle

Message par Levyryl le Lun 4 Avr 2016 - 15:39

De toute façon, le plan secret des énarques est le suivant :
-une région Paris-Ile de France, qui aura son siège à Paris;
-une deuxième région regroupant tout ce qui est au nord de la Loire;
-une troisième région regroupant tout ce qui est au sud de la Loire;
Pour des raison évidentes de commodité, ces deux dernières régions auront leurs sièges…..à Paris !
Twisted Evil  Twisted Evil  Twisted Evil  Twisted Evil


Dernière édition par Levyryl le Mer 6 Avr 2016 - 12:01, édité 1 fois
avatar
Hieronymus
Héraut d'armes
Héraut d'armes

Nombre de messages : 511
Date d'inscription : 13/02/2013

Re: [FRANCE] Nouvelles régions françaises, armoiries, logo et identité visuelle

Message par Hieronymus le Mer 6 Avr 2016 - 11:43

La saga continue.

Pour le mariage forcé Toulouse/Montpellier, et la nouvelle région Midi-Pyrénées-Languedoc-Roussillon, la "short list" est la suivante :
Languedoc,
Languedoc-Pyrénées,
Midi,
Occitanie,
Occitanie-Roussillon,
Pays d'Oc,
Pyrénées-Méditerranée
et Terres d'Oc

J'aime bien "Pyrénées-Méditerranée", qui reste topologique et n'engage aucune polémique...
Mais il semble quand même que l'Occitanie parte avec un bonne longueur d'avance.
"Midi" n'évoque par pour moi la région Toulousaine ou l'Aude, mais plutôt la Provence et la région Niçoise...
Mais chacun voit midi à sa porte, et il semble que cette vague notion évolue en fonction du locuteur.
avatar
ISSELNAUTE
Poursuivant renommé
Poursuivant renommé

Nombre de messages : 230
Localisation : Aude France
Date d'inscription : 25/07/2012

Re: [FRANCE] Nouvelles régions françaises, armoiries, logo et identité visuelle

Message par ISSELNAUTE le Mer 6 Avr 2016 - 23:12

Pyrénées-Méditerranée, me conviendrait, bien que le Massif Central soit oublié.
avatar
Levyryl
Maréchal d'armes
Maréchal d'armes

Nombre de messages : 5800
Localisation : 80300 ALBERT
Date d'inscription : 23/01/2010

Re: [FRANCE] Nouvelles régions françaises, armoiries, logo et identité visuelle

Message par Levyryl le Mer 6 Avr 2016 - 23:39

@ISSELNAUTE a écrit:Pyrénées-Méditerranée, me conviendrait, bien que le Massif Central soit oublié.

C'est pourtant un oubli "massif".....
avatar
Sivane Saray
Héraut d'armes
Héraut d'armes

Nombre de messages : 976
Localisation : Bruxelles (Belgique)
Date d'inscription : 28/01/2013

Re: [FRANCE] Nouvelles régions françaises, armoiries, logo et identité visuelle

Message par Sivane Saray le Jeu 7 Avr 2016 - 1:38

Very Happy
avatar
Rollo
Héraut d'armes
Héraut d'armes

Nombre de messages : 840
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 02/03/2012

Re: [FRANCE] Nouvelles régions françaises, armoiries, logo et identité visuelle

Message par Rollo le Jeu 7 Avr 2016 - 15:15

Les Léopards de Normandie

Marcel Lelégard


L’une des hontes de ma vie dont je traînerai le remords jusqu'à mon trépas, sera d'avoir recouvert le catafalque de Louis Beuve d'un grand drap rouge à deux léopards d'or, dans la cathédrale de Coutances, le 12 août 1949, pour le service trentain que la Normandie lui célébra.

Georges Lernesle, puis Albert Desile me dirent chacun à leur tour: « Ch'est troués qu'il en faut! » Si je cite cet épisode, c'est pour témoigner que je suis sans préjugés. Il y a eu un temps où j'ai cru de bonne foi que les armes de Normandie ne comportaient que deux léopards, car c'était ce que je pouvais voir sur le frontispice ou la page de titre d'ouvrages relativement anciens: « Histoire générale de Normandie» par Gabriel du Moulin, à Rouen chez Jean Osmond, 1631 : « Histoire ou chronique de Normandie », éditée par Martin Le Mégissier en 1581, à Rouen.

Je voyais ces mêmes armoiries ornant les cartouches de nombreuses cartes géographiques anciennes des XVIIe et XVIIIe siècles de la « province», ou « gouvernement de Normandie ».

Par ailleurs, j'avais fait la connaissance du marquis Louis de Saint-Pierre, qui avait sur cette question des idées péremptoires, qu'il exposait doctoralement: les « armes primitives de la Normandie sont à deux léopards, car les armes les plus simples sont les plus anciennes. Celles qui comportent un léopard de plus portent la marque d'une « brisure », c'est celles que nous avons attribuées à l'Angleterre, notre conquête ».

Cette belle théorie, transposant imaginairernent au XIIe siècle des règles qui ne se feraient jour que beaucoup plus tard, ne reposait en fait sur rien du tout. Elle était totalement erronée.

Quiconque veut suivre de façon impartiale et scientifique l'histoire de ce blason doit se reporter aux documents sigillographiques irréfutables.

La plus ancienne figuration de l'écu (rouge) à léopards (d'or) apparaît sur le sceau équestre de Richard Cœur-de-Lion, duc de Normandie et roi d'Angleterre, appendu à une charte datée du 18 mai 1198. Et les léopards y sont bel et bien au nombre de trois. Ce blason et ce sceau avaient été adoptés par Richard Cœur-de-Lion après sa captivité au retour de la croisade, car auparavant il portait semble-t-il des lions affrontés, plus ou moins inspirés peut-être, des lionceaux qu'avait portés Geoffroy Plantagenêt son grand-père.

On ignore quelles armes avaient été celles de Henri II, car l'écu, à cette époque des origines de l'héraldique, était encore purement personnel, non héréditaire. C'est au tournant du XIIe au XIIIe siècle qu'on le voit devenir transmissible. À la mort de Richard Cœur-de-Lion, en 1199, son frère et successeur Jean Sans-Terre le garde sans modification, et le fils de celui-ci, Henri III, le conservera tel quel en recueillant sa succession en 1216.

Toutefois, il faut bien noter que les armes sont celles du prince et non celles de la terre, duché, ou royaume. La Normandie à proprement parler n'a jamais eu d'armes. Ce sont ses ducs qui en avaient, et encore, seulement à partir de la fin du XIle siècle ainsi Guillaume le Conquérant ne les a jamais connues.

Lorsque Philippe Il Auguste rattache la Normandie à la couronne de France en 1204, il ne lui donne pas un nouveau duc.

Ce n'est qu'en 1339 que Philippe de Valois, roi de France, désigne son fils Jean comme duc de Normandie. Quel blason va porter le prince ? Tout simplement les armes de France: d'azur semé de fleurs de lys d'or, avec une bordure rouge pour « brisure» afin d'éviter la confusion avec les armes du roi son père, et lorsque ce même Jean, devenu roi, (Jean le Bon) désignera pour duc de Normandie son fils le Dauphin Charles, quel blason portera celui-ci ? Un écartelé aux 1er et 4e quartiers de France, et aux 2e et 3e quartiers: des dauphins de Viennois ; dans tout cela point de léopards ! Les armes sont celles du prince, issu de la Maison de France. Les léopards n'étaient point totalement oubliés. Cependant en 1279, Édouard Ier qui est toujours duc de Normandie dans les îles de Jersey et Guernesey (la Normandie insulaire) concède au bailliage des îles un sceau à trois léopards, puis en 1304, chaque Ile devient un bailliage indépendant avec son sceau particulier, chacun à trois léopards. Quand verra-t-on apparaître des blasons à deux léopards seulement ?

Ce ne sera pas avant 1426, et c'est le roi d'Angleterre Henri VI ou plus exactement son oncle le duc de Bedford, régent du Royaume, qui, à cette date, fixe pour l'Échiquier de Normandie un écu à deux léopards surmonté d'une fleur de lys, puis en 1432 on voit apparaître pour le sceau du conseil du roi séant à Rouen un écu à deux léopards sur un semis à fleurs de lys.

C'est de 1432 à 1436 que le duc de Bedford fonde les diverses facultés qui constituent l'Université de Caen. Il leur accorde un sceau à deux léopards. Après la guerre de Cent Ans, lorsque le prince Charles de France, en rébellion contre son frère le roi Louis XI, à la tête de la Ligue du Bien Public, force la main du roi au traité de Romorantin (1465) et l'oblige à le reconnaître duc de Normandie, il n'adopte pas pour blason des armes dérivées de l'écu de France, mais il prend purement et simplement celles de l'Université de Caen : de gueules à deux léopards d'or. Hélas son duché va être bien éphémère: Louis XI l'oblige à y renoncer en 1469 et le 9 novembre de cette même année, il fait briser l'anneau ducal à coups de marteau sur une enclume en pleine séance de l'Échiquier.

En résumé et de façon claire et précise, la France n'a pas de blason: seules les maisons qui ont régné sur elle avaient des armoiries. Les Capétiens portaient d'azur semé de fleurs de lys d'or, les Valois et les Bourbons ont porté d'azur à trois fleurs de lys d'or, Napoléon 1e et Napoléon III d'azur à l'aigle d'or empiétant un foudre.

De même, la Normandie n'a pas, personnellement, d'armoiries. Elle a porté les armes de ses ducs. Les plus anciennes et les plus vénérables, portées dès la fin du XlIIe siècle sont de gueules (c'est-à-dire rouges) à trois léopards d'or. Le blason à deux léopards d'or est celui de l'Université de Caen fondée par le duc de Bedford, ces armes ont été portées également par Charles de France, éphémère duc de Normandie théoriquement pendant quatre ans, mais dont le « règne» sans gloire ne dura effectivement que trois mois.

Si les Normands veulent adopter pour la Normandie un blason et un étendard, on comprendra qu'ils prennent ceux de Richard Cœur-de-Lion, plutôt que ceux du minable Charles de France, qui, dans sa rébellion contre le roi de France son frère, avait adopté les armes proposées par l'occupant vers la fin de la guerre de Cent Ans.
avatar
Rollo
Héraut d'armes
Héraut d'armes

Nombre de messages : 840
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 02/03/2012

Re: [FRANCE] Nouvelles régions françaises, armoiries, logo et identité visuelle

Message par Rollo le Jeu 7 Avr 2016 - 15:28

Marcel Lelégard, plus connu sous le nom d'abbé Lelégard, né à Périers le 1er octobre 1925, décédé à Granville le 29 août 1994, est un prêtre catholique du diocèse de Coutances-et-Avranches et un écrivain de la Manche.
Disciple fervent du poète normannisant Louis Beuve dès sa jeunesse, il entre au séminaire de Coutances en octobre 1944, peu de temps après les bombardements de la bataille de Normandie. Pour la reconstruction de l’église de Périers, sévèrement touchée, le curé de Périers fait appel à lui pour le guider dans la reconstruction de l’église, en faisant appel à ses solides connaissances en histoire de l’art religieux cotentinais.
À partir de 1947, il est autorisé à poursuivre ses études ecclésiastiques à l’Institut catholique de Paris ; il reçoit les ordres mineurs en 1948 puis y est ordonné diacre le 30 mai 1949. Il revient à Coutances où est ordonné prêtre le 25 mars 1950. Il dit sa première messe le lendemain dans la cathédrale de Coutances (revêtu d’une chasuble armoriée aux trois léopards de Normandie) puis une seconde dans les ruines de l’église de Périers.
Sa vie sacerdotale commence par le ministère de vicaire à Villedieu-les-Poêles, où il est nommé en juin 1950, puis à Notre-Dame de Granville de janvier 1952 à 1954. Il se rend déjà de temps à autre à l’abbaye de La Lucerne, à La Lucerne-d'Outremer, non loin de Granville, pour des patronages et des colonies. Cette ancienne abbaye de l'ordre de Prémontré, domaine vendu comme bien national à la Révolution, appartenait alors à la famille Decauville. Le doyen de Granville, le chanoine Hyernard qui avait par ailleurs avait lancé le scoutisme dans la Manche, le pousse à continuer ses études, ce qu’autorise alors son évêque, le futur cardinal Jean Guyot, qui l’avait ordonné prêtre.
De 1954 à 1959, l’abbé Lelégard reprend donc le chemin de Paris, reprenant à l’Institut catholique ses études de théologie, mais entreprenant celles d’histoire et d’histoire de l’art, rencontrant notamment le futur cardinal Jean Daniélou, jésuite, et se liant d’amitié avec le R.P. Louis Bouyer, oratorien. L’un et l’autre viendront par la suite à l’abbaye de La Lucerne. À cette époque, il suit en auditeur libre des cours à l’École nationale des Chartes et à l’École pratique des hautes études et visite soigneusement les monuments et les ressources patrimoniales de la capitale.
Après ce complément d’études à Paris, il est nommé en 1963 conservateur des antiquités et objets d'art de la Manche. Cette charge l’amena à visiter toutes les églises du département de la Manche, à faire l’inventaire d’un grand nombre d’objets patrimoniaux et à en permettre la protection au titre des Monuments historiques.
De retour en Normandie, il s’était lancé principalement dans l’acquisition d’une partie de l’abbaye de La Lucerne, en 1959, comprenant notamment l’ancienne église abbatiale Très-Sainte-Trinité, à demi ruinée, et qui avait été bâtie à la fin du XIIe siècle, ainsi que quelques bâtiments annexes. Son zèle pour redonner un avenir au passé lui fit entreprendre la restauration de ce qui pouvait être sauvé, notamment en consolidant les ouvrages devenus les plus vétustes, sous la direction de l’architecte Yves-Marie Froidevaux. Il avait créé en 1954 déjà une association des Amis de l’abbaye de la Lucerne. Pour aider à cette restauration il participe à des émissions télévisées. Il procède en 1960 à l’acquisition du logis des anciens abbés, situé sur le domaine et converti au XIXe siècle en maison de plaisance.
Il est ainsi à l'origine de la reconstruction de l'abbatiale romane de La Lucerne-d'Outremer et de la réhabilitation du château de Pirou, qui a été récompensée, en 1970, par la médaille de la Société française d'archéologie.
Ses recherches et son érudition lui donnent l’occasion d’écrire dans plusieurs revues savantes locales comme la Revue du département de la Manche, Le Viquet, Art de Basse-Normandie et d'autres publications normandes, ainsi que dans l'hebdomadaire La Manche libre. On lui doit entre autres « Les maisons anciennes de la Manche – Comment les restaurer sans les dénaturer ? », édité par Manche-Tourisme (1982) qui, bien que ne comptant que 40 pages, a eu une portée internationale.
Ardent défenseur du dialecte normand qu'il pratiquait depuis l'enfance, il fait partie des fondateurs de l'association Parlers et traditions populaires de Normandie, avec le poète et également prêtre comme lui Côtis-Capel. Il est un des cofondateurs de l'Assemblée normande en 1957 où il célébrait chaque année une messe solennelle en rite catholique local (liturgie coutançaise et plain-chant normand) avec une homélie en normand. Il fut aussi l'un des fondateurs du Prix littéraire du Cotentin et le maître d'œuvre de la construction du monument à Fernand Lechanteur de la pointe d'Agon en 1976.
L’abbatiale de La Lucerne, dont la restauration avait reçu en 1966 le prix « Chefs-d'œuvre en péril fut confiée à la garde de la Fondation Abbaye de La Lucerne, qu’il créa en 1981, puis méthodiquement rebâtie sous sa direction à partir de 1986 puis le réfectoire roman à partir de 1990, après avoir fait complètement fouiller ces bâtiments détruits. L’architecte en chef des bâtiments de France était alors Jean-François Lagneau.
Il ne vit malheureusement pas la fin de cette reconstruction exemplaire, terminée en 2003. Décédé le 29 août 1994, il fut inhumé à l’abbaye de La Lucerne le 2 septembre suivant, présidée par Mgr Jacques Fihey, évêque de Coutances, et en présence de personnalités. Le président de l’Association des amis de l’Abbaye, était à l’époque René Garrec, président du Conseil régional de Basse-Normandie.
avatar
Hieronymus
Héraut d'armes
Héraut d'armes

Nombre de messages : 511
Date d'inscription : 13/02/2013

Re: [FRANCE] Nouvelles régions françaises, armoiries, logo et identité visuelle

Message par Hieronymus le Ven 8 Avr 2016 - 14:02

Très intéressant, merci pour ces explications Cool
avatar
PATRYK
Héraut d'armes
Héraut d'armes

Nombre de messages : 597
Localisation : Principauté d' ARCHES-KRAKÓW
Date d'inscription : 19/11/2013

Re: [FRANCE] Nouvelles régions françaises, armoiries, logo et identité visuelle

Message par PATRYK le Lun 4 Juil 2016 - 14:57

@Hieronymus a écrit:Le nom et le logo de la Normandie réunifiée sont les plus évidents.

Le logo "pondu" par les communicants est plutôt réussi.

J'attends avec gourmandise les logo des nouveaux Hautistes, et celuis des Nouveaux Austrasiens Very Happy

Messire Levyryl pour quel logo de votre belle région allez vous voter ?  les HAUTS de FRANCE Wink
avatar
Rollo
Héraut d'armes
Héraut d'armes

Nombre de messages : 840
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 02/03/2012

Re: [FRANCE] Nouvelles régions françaises, armoiries, logo et identité visuelle

Message par Rollo le Lun 4 Juil 2016 - 15:07

C'est un concours d'horreurs ?
avatar
PATRYK
Héraut d'armes
Héraut d'armes

Nombre de messages : 597
Localisation : Principauté d' ARCHES-KRAKÓW
Date d'inscription : 19/11/2013

Re: [FRANCE] Nouvelles régions françaises, armoiries, logo et identité visuelle

Message par PATRYK le Lun 4 Juil 2016 - 15:19

@Rollo a écrit:C'est un concours d'horreurs ?

J'ai vu qu'il existait aussi un concours pour la création de drapeaux http://sfvexillo.pagesperso-orange.fr/page21.html

Brinjo
Héraut d'armes
Héraut d'armes

Nombre de messages : 1115
Date d'inscription : 22/03/2013

Re: [FRANCE] Nouvelles régions françaises, armoiries, logo et identité visuelle

Message par Brinjo le Lun 4 Juil 2016 - 15:37

@Rollo a écrit:C'est un concours d'horreurs ?

@Rollo : avant toutes chose : bien que je rebondisse sur votre'intervention, ma réponse ne s'adresse pas qu'à vous (et loin s'en faut !)

Les logos des régions ont été sur ce forum fortement critiquées, avec souvent la critique qu'ils étaient parachutés par des autorités dénuées autant de culture que de goût.
Or sur le site en référence, il semble que les productions émanent des habitants, et voilà qu'elles suscitent les mêmes rejets...
Doit-on faire un procès d'intention aux sélectionneurs ? = Sur les 174 propositions, ils ont choisi les 7 horreurs qui conviennent à leur (manque de) goût ?
Où bien a-t-on finalement les logos qu'on mérite ?

Où bien est-ce la notion "logo" elle même qu'on rejette ici ?
avatar
Levyryl
Maréchal d'armes
Maréchal d'armes

Nombre de messages : 5800
Localisation : 80300 ALBERT
Date d'inscription : 23/01/2010

Re: [FRANCE] Nouvelles régions françaises, armoiries, logo et identité visuelle

Message par Levyryl le Lun 4 Juil 2016 - 17:33

@PATRYK a écrit:
@Hieronymus a écrit:Le nom et le logo de la Normandie réunifiée sont les plus évidents.

Le logo "pondu" par les communicants est plutôt réussi.

J'attends avec gourmandise les logo des nouveaux Hautistes, et celuis des Nouveaux Austrasiens Very Happy

Messire Levyryl pour quel logo de votre belle région allez vous voter ?  les HAUTS de FRANCE Wink


Aucun ne m'inspire.....Maintenant que je suis dans les Hauts de France, je crains d'aller à Lille, il va falloir emprunter (sans les rendre!) des routes de montagne......
Evil or Very Mad
avatar
halvarik
Poursuivant renommé
Poursuivant renommé

Nombre de messages : 380
Localisation : Belfort
Date d'inscription : 20/07/2013

Re: [FRANCE] Nouvelles régions françaises, armoiries, logo et identité visuelle

Message par halvarik le Sam 3 Déc 2016 - 12:00

Le nouveau logo de la Bourgogne-Franche-Comté :

Tarif : 18000 euros.

J'ai le sentiment que les infographistes se font du beurre sur le dos des Conseils généraux de France. Avec ce logo, cela fait polémique.

Sur mon modeste logiciel Paint-Shop-Pro 8, je l'ai fait en 15 minutes Smile j'aurai dû répondre à l'appel d'offre : j'aurai demandé à peine 20 euros. lol.
avatar
Ssire
Maréchal d'armes
Maréchal d'armes

Nombre de messages : 2683
Localisation : F74
Date d'inscription : 24/03/2013

Re: [FRANCE] Nouvelles régions françaises, armoiries, logo et identité visuelle

Message par Ssire le Sam 3 Déc 2016 - 12:08

@halvarik a écrit:Le nouveau logo de la Bourgogne-Franche-Comté :

Tarif : 18000 euros.

J'ai le sentiment que les infographistes se font du beurre sur le dos des Conseils généraux de France. Avec ce logo, cela fait polémique.

Sur mon modeste logiciel Paint-Shop-Pro 8 je l'ai fait en 15 minutes Smile j'aurai du répondre à l'appel d'offre j'aurai demander à peine 20 euros lol.
C'est ce qu'ils ont dû demander... En fait les 17980 €, c'était pour l'idée. Ça vaut bien ça, non ?
avatar
Gonsans
Maréchal d'armes
Maréchal d'armes

Nombre de messages : 3797
Date d'inscription : 30/01/2012

Re: [FRANCE] Nouvelles régions françaises, armoiries, logo et identité visuelle

Message par Gonsans le Sam 3 Déc 2016 - 12:56

Parions que ce sont des copains de Marie-Guite... Et le trait d'union ?
avatar
La Criante
Maréchal d'armes
Maréchal d'armes

Nombre de messages : 6803
Localisation : La Comté de Bourgogne
Date d'inscription : 24/06/2008

Re: [FRANCE] Nouvelles régions françaises, armoiries, logo et identité visuelle

Message par La Criante le Sam 3 Déc 2016 - 14:08

@halvarik a écrit: sur le dos des Conseils généraux de France.
Ici, en l’occurrence, il s'agissait du conseil régional. Mais peu importe. Après tout, ce sont moins les 18000 € qui sont critiquables que le résultat choisi par le payeur (et la méthode) ! Et qui sait combien de propositions ont été écartées pour en arriver à ce résultat (que l'on peut effectivement reproduire rapidement) ?
avatar
halvarik
Poursuivant renommé
Poursuivant renommé

Nombre de messages : 380
Localisation : Belfort
Date d'inscription : 20/07/2013

Re: [FRANCE] Nouvelles régions françaises, armoiries, logo et identité visuelle

Message par halvarik le Sam 3 Déc 2016 - 15:31

j'ai écris généraux ? désolé c'était bien régionaux Smile

ceci dit était-ce bien nécessaire d'allouer un si gros budget à un logo quand dans le même temps les centres de formations manquent de budget pour ouvrir des formations comme celle que je cherche.
avatar
halvarik
Poursuivant renommé
Poursuivant renommé

Nombre de messages : 380
Localisation : Belfort
Date d'inscription : 20/07/2013

Re: [FRANCE] Nouvelles régions françaises, armoiries, logo et identité visuelle

Message par halvarik le Sam 3 Déc 2016 - 15:33

@Gonsans a écrit:Parions que ce sont des copains de Marie-Guite... Et le trait d'union ?

La gauche a toujours été généreuse avec l'argent des autres Smile
avatar
Ssire
Maréchal d'armes
Maréchal d'armes

Nombre de messages : 2683
Localisation : F74
Date d'inscription : 24/03/2013

Re: [FRANCE] Nouvelles régions françaises, armoiries, logo et identité visuelle

Message par Ssire le Sam 3 Déc 2016 - 19:38

@halvarik a écrit: ceci dit était-ce bien nécessaire d'allouer un si gros budget à un logo quand dans le même temps les centres de formations manquent de budget pour ouvrir des formations comme celle que je cherche.
@halvarik a écrit:La gauche a toujours été généreuse avec l'argent des autres Smile
Mais si le budget avait été affecté à un stage dont tu aurais pu profiter, aurais tu critiqué cette générosité avec l'argent des autres ?
avatar
Gonsans
Maréchal d'armes
Maréchal d'armes

Nombre de messages : 3797
Date d'inscription : 30/01/2012

Re: [FRANCE] Nouvelles régions françaises, armoiries, logo et identité visuelle

Message par Gonsans le Sam 3 Déc 2016 - 19:44

C'est de ma faute : je le regrette et vous prie de m'excuser. J'ai fait déraper le sujet hors de nos centres d’intérêt communs : passons à autre chose.
avatar
Hieronymus
Héraut d'armes
Héraut d'armes

Nombre de messages : 511
Date d'inscription : 13/02/2013

Re: [FRANCE] Nouvelles régions françaises, armoiries, logo et identité visuelle

Message par Hieronymus le Lun 5 Déc 2016 - 10:09

A chaque nouveau logo une nouvelle polémique...
Je ne crois pas qu'il faille juger le prix d'un logo sur sa complexité, il n'y a pas de lien direct...
On est dans l'immatériel et le créatif... un livre à 30€ ne contient "que" du texte, et pourtant tout le monde sait écrire...
C'est juste dommage d'avoir dépensé cette somme dans une agence externe, alors qu'un personnel déjà salarié de la région devait surement avoir les compétences pour ça...

Après effectivement ce logo est gratiné dans le style "travail bâclé".
Bien neutre à souhait. Le jaune, couleur "apolitique" dixit les créateurs de l'agence.
Un seul mot d'ordre : la lisibilité. Sur ce point c'est réussi...
La création en elle-même est d'une platitude affligeante, mais a surement été livrée avec un gros "package" de charte graphique et politique de com' pour justifier le tarif. Habitant Bourguignons-Franc-Comtois, habituez-vous au jaune, vous allez en manger !
Le truc qui me gêne : que veut dire le "EGNE" qu'on lit verticalement ?? Il n'a pas été choisi au hasard à ce prix là, les créatifs ont du lui trouver un sens !

Et au final plus la moindre trace du blason de la Bourgogne, un des plus beaux de France...


avatar
Hieronymus
Héraut d'armes
Héraut d'armes

Nombre de messages : 511
Date d'inscription : 13/02/2013

Re: [FRANCE] Nouvelles régions françaises, armoiries, logo et identité visuelle

Message par Hieronymus le Lun 5 Déc 2016 - 10:17

Le reste des logos est exposé dans ce petit quizz :
http://www.francetvinfo.fr/politique/reforme-territoriale/quiz-etes-vous-incollables-sur-les-logos-des-nouvelles-regions_1849327.html

La Normandie reste ma préférée... (avec PACA qui s'en tient au blason).
avatar
La Criante
Maréchal d'armes
Maréchal d'armes

Nombre de messages : 6803
Localisation : La Comté de Bourgogne
Date d'inscription : 24/06/2008

Re: [FRANCE] Nouvelles régions françaises, armoiries, logo et identité visuelle

Message par La Criante le Lun 5 Déc 2016 - 10:39

@Hieronymus a écrit:
Et au final plus la moindre trace du blason de la Bourgogne, un des plus beaux de France...

Et de celui de la comté de Bourgogne (Franche-Comté) !!!
avatar
Hieronymus
Héraut d'armes
Héraut d'armes

Nombre de messages : 511
Date d'inscription : 13/02/2013

Re: [FRANCE] Nouvelles régions françaises, armoiries, logo et identité visuelle

Message par Hieronymus le Lun 5 Déc 2016 - 11:43

@La Criante a écrit:
@Hieronymus a écrit:
Et au final plus la moindre trace du blason de la Bourgogne, un des plus beaux de France...

Et de celui de la comté de Bourgogne (Franche-Comté) !!!

De gueules à l'aigle d'argent ?
avatar
La Criante
Maréchal d'armes
Maréchal d'armes

Nombre de messages : 6803
Localisation : La Comté de Bourgogne
Date d'inscription : 24/06/2008

Re: [FRANCE] Nouvelles régions françaises, armoiries, logo et identité visuelle

Message par La Criante le Lun 5 Déc 2016 - 11:57

@Hieronymus a écrit:
@La Criante a écrit:
@Hieronymus a écrit:
Et au final plus la moindre trace du blason de la Bourgogne, un des plus beaux de France...

Et de celui de la comté de Bourgogne (Franche-Comté) !!!

De gueules à l'aigle d'argent ?

avatar
2Ailes
Héraut d'armes
Héraut d'armes

Nombre de messages : 1026
Localisation : Guyenne
Date d'inscription : 31/08/2011

Re: [FRANCE] Nouvelles régions françaises, armoiries, logo et identité visuelle

Message par 2Ailes le Sam 10 Déc 2016 - 23:34

@Hieronymus a écrit:Le reste des logos est exposé dans ce petit quizz :
http://www.francetvinfo.fr/politique/reforme-territoriale/quiz-etes-vous-incollables-sur-les-logos-des-nouvelles-regions_1849327.html

La Normandie reste ma préférée... (avec PACA qui s'en tient au blason).

Moi qui espérais, dans le premier post de ce sujet, que cette réforme de la carte administrative puisse entraîner un regain de l'héraldique régionale...
C'est mal barré.
avatar
Levyryl
Maréchal d'armes
Maréchal d'armes

Nombre de messages : 5800
Localisation : 80300 ALBERT
Date d'inscription : 23/01/2010

Re: [FRANCE] Nouvelles régions françaises, armoiries, logo et identité visuelle

Message par Levyryl le Dim 11 Déc 2016 - 6:28

C'est une véritable entreprise de déculturation des populations qu'on veut rendre malléables car sans identité.
Il y a  des inconvénients physiques: maintenant que je n'habite plus en Picardie mais dans les Hauts de (la carte de ) France, je dois emprunter des routes de montagne pour aller à Lille visiter la citadelle, bientôt occupée par des Chasseurs alpins et le Centre Militaire de Haute Montagne. C'est vertigineux, les Hauts de France culminent à 271 mètres à Anor, dans l'Avesnois : gare au vertige des cimes après escalade ! La Belgique, qui se trouvait entre les Pays-Bas et les plaines du Nord, se trouve maintenant entre les Pays-Bas et les abruptes montagnes des Hauts de France dont le brusque surgissement va lui infliger une faille sismique. Au secours ! Twisted Evil

Brinjo
Héraut d'armes
Héraut d'armes

Nombre de messages : 1115
Date d'inscription : 22/03/2013

Re: [FRANCE] Nouvelles régions françaises, armoiries, logo et identité visuelle

Message par Brinjo le Dim 11 Déc 2016 - 8:22

@Levyryl a écrit:C'est une véritable entreprise de déculturation des populations qu'on veut rendre malléables car sans identité.
Il y a  des inconvénients physiques: maintenant que je n'habite plus en Picardie mais dans les Hauts de (la carte de ) France, je dois emprunter des routes de montagne pour aller à Lille visiter la citadelle, bientôt occupée par des Chasseurs alpins et le Centre Militaire de Haute Montagne. C'est vertigineux, les Hauts de France culminent à 271 mètres à Anor, dans l'Avesnois : gare au vertige des cimes après escalade ! La Belgique, qui se trouvait entre les Pays-Bas et les plaines du Nord, se trouve maintenant entre les Pays-Bas et les abruptes montagnes des Hauts de France dont le brusque surgissement va lui infliger une faille sismique. Au secours ! Twisted Evil
N'y a-t-il pas un peu d'exagération et de parti pris contre ce "hauts de france" ? Il est d'assez vieil usage d'utiliser ce "haut" sans rapport avec l'altitude (Haute garonne, haute Normandie, etc) ainsi que son opposé : basse. (D'autant que "haut" a le plus souvent le sens de "élevé" synonyme de "riche", "noble" etc)
Je ne comprends pas en quoi ça déculture. En quoi serais-je déculturée ou privée d'identité, si habitante en Rhône-Alpes je deviens habitante de Auvergne-Rhône-Alpes, moi, pied-noir née à Tlemcen ?
avatar
Levyryl
Maréchal d'armes
Maréchal d'armes

Nombre de messages : 5800
Localisation : 80300 ALBERT
Date d'inscription : 23/01/2010

Re: [FRANCE] Nouvelles régions françaises, armoiries, logo et identité visuelle

Message par Levyryl le Dim 11 Déc 2016 - 11:01

Hauts de France ne se rapporte à aucune caractéristique de la région. C'est une région de plaines et plateaux, estuaires et quelques bosses.
La haute Marne, la haute Somme, ça se situe près de la source d'une rivière ou d'un fleuve , le Bas quelque chose, près de l'embouchure.
Le Bas-Rhin ou le Haut-Rhin, même rapport. La basse Seine est devenue Seine maritime pour éviter une connotation péjorative du mot Basse, mais elle évoque encore la Seine.
Rhône-Alpes ou Auvergne-Rhône-Alpes comportent au moins les mêmes référents.
Moi non plus, je ne suis pas né dans les "Hauts de France". Mais là, on nomme autoritairement un territoire dont l'appellation n'a aucune évocation évidente à la composition, à la situation ou au passé de ce territoire. Il suffit de retourner la carte (on trouve d'anciennes cartes dans le monde où le Sud est en haut) pour qu'on soit dans les Bas de France. Les Alpes auraient pu revendiquer l'appellation "Hauts de France", notre région les a niqués en adoptant "Hauts" pour une région dont certaines parties (autour de  Cayeux et de la baie de Somme) sont poldérisées et sises SOUS le niveau de la mer - il y a d'ailleurs des propositions (même pas "vagues") pour les laisser reprendre en partie par la mer. Mais nous regardons de haut le Mont Blanc..... Very Happy  Twisted Evil
Après ça, il n'y aura plus qu'à nous dire que nous habitions dans la région n°12 à n°4, district 80, du pays n° 3 ou 4 ou autre de l'Union Européenne ou n° X de telle zone économique......personne ne saura même plus où c'est - et pour qu'on vous déplace de telle  à telle "zone de vie" (terme officiel) et de telle ou telle "aire industrielle" à telle autre, d'un combinat à un autre, puisque vous n'aurez plus de passé ni d'attache et ne serez plus que l'homo economicus ou la mulier economica 1 337866 ou 2 432952......c'est un premier pas vers le totalitarisme, pseudo- libéral ou autre. Twisted Evil
Souvenons nous que M.Hollande et son entourage ont décidé de la réforme régionale un soir de beuverie post-électorale sur un coin de table pour faire oublier la déculottée subie à ladite élection par leur parti, ça a marché puisque dès le lendemain on n'a plus parlé que de ça et oublié l'élection ! Et moi, alsacien et bressan par mes parents, successivement ardennais-luron(70200 LURE, c'est l'appellation officielle des habitants du lieu) franc-comtois, tiens encore une région disparue, lorrain, angoumois, bordelais, angevin, badois&wurtembergeois&berlinois, bas-normand, lorrain à nouveau, nordiste (à Douai),balbinien-kosovar ou onusien, samarien puis albertin en Picardie, tiens encore une région disparue, je peux vouloir qu'on respecte mon dernier territoire d'implantation et l'identité qui résulte de mon curriculum vitae composite (ça tombe bien, j'ai une usine de composites près de chez moi, en aéronautique)....

En réponse à l'interrogation  de Hieronymus : le sigle EGNE lu verticalement signifie "Elucubration Géniale Non Edulcorée". Wink affraid lol!

Au moins, ces logos nous auront donné une bonne occasion de rire, et ça, il faut jamais laisser passer.

Contenu sponsorisé

Re: [FRANCE] Nouvelles régions françaises, armoiries, logo et identité visuelle

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Jeu 17 Aoû 2017 - 23:14