Forum d'aide à l'héraldique et de partage de la passion des armoiries.


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Création d'armoiries

Partagez

AlainJ
Poursuivant d'armes
Poursuivant d'armes

Nombre de messages : 50
Date d'inscription : 27/09/2016

Création d'armoiries

Message par AlainJ le Mar 27 Sep 2016 - 21:32

Rappel du premier message :

Bonsoir,
Débutant dans le domaine héraldique, j'ai commencé à travailler sur mon écu que je vous présente ci-dessous.

Merci de vos  avis éclairés.

Brinjo
Héraut d'armes
Héraut d'armes

Nombre de messages : 1111
Date d'inscription : 22/03/2013

Re: Création d'armoiries

Message par Brinjo le Lun 10 Oct 2016 - 13:54

Hieronymus a écrit:Il y'a un sujet sur les chefs soutenus ?
Les auteurs les plus anciens le disent "sous" le chef, mais recommandent de dessiner 2/3-1/3, donc plutôt une représentation "sur" le bas du chef.
D'autres, plus récents, le place plutôt "accolé sous" le chef.
Du point de vu des règles héraldiques, j'y vois une nuance : dans le 1er cas la devise est posée sur le chef, lui-même posé sur le champ, alors que dans le 2e cas le chef et la devise sont posés sur le champ...
L'usage a permis de rendre juste un chef de couleur sur champ de couleur, sous réserve qu'il soit soutenu, alors que dans les deux cas le chef reste toujours posé directement sur le champ...
Pour compliquer la chose, ce trio champ/chef/devise n'évite pas l'enquerre de la même façon en fonction du mode de représentation choisi. Avec un champ couleur :
Cas 1 (devise sur le chef 2/3-1/3) : champ couleur/chef métal/devise couleur
Cas 2 (devise sous le chef) : champs couleur/chef métal/devise/métal

Qu'en pensez-vous ?
les premiers auteurs à avoir formalisé d'une façon (le plus possible) rationalisée peuvent se retrouver dans Palliot, qui fait largement autorité en la matière. Comment voit-il la chose: comme un chef partitionné, donc en deux zônes de même niveau: (en son temps "supporté" et "soutenu" étaient quasi synonymes)
"Supporté" s'entend d'abondant lorsque le chef est de deux émaux & que l'émail de la partie supérieure occupe les deux tiers, on le blasonne soutenu ou supporté de l'autre tiers."
Plus récent, et sans indulgence pour Palliot, Amédée de Foras ne le conteste ici en aucun point. Le chef soutenu n'ayant (ou alors très peu) d'occurrence dans le blason médiéval, on peut considérer cette définition comme la plus ancienne.
Une vision plus récente voit plutôt l'ajout d'une divise (ou d'une trangle) accolée au chef, et donc ne réduisant pas ce chef, et posée comme lui sur le champ.
Même si logiquement on peut pinailler sur les niveaux, l'usage semble bien établi que l'ensemble chef+soutien forme une seule pièce et que l'enquerre se base sur la couleur du chant et celle du soutien.
En tous cas, le soutien n'a jamais été envisagé comme chargeant le chef.
avatar
Hieronymus
Héraut d'armes
Héraut d'armes

Nombre de messages : 531
Date d'inscription : 13/02/2013

Re: Création d'armoiries

Message par Hieronymus le Lun 10 Oct 2016 - 18:37

Merci pour ces précisions utiles.
J'avais moi aussi constaté que l'utilisation de la divise sous le chef comme échappatoire à l'enquerre est plutôt récente (plutôt XIXe je dirais). Dans les armes anciennes, on trouve très peu d'exemple de métal sur métal ou couleur sur couleur.
Je retiens qu'il n'a jamais été question de "voir" la devise sur le chef.
Dans le cas d'une "partition" 2/3-1/3 du chef sur le champ, l'enquerre tombe réellement, et pas uniquement par un artifice (pièce partitionnée sur champ).
La vision "récente" de la devise accolée sous le chef est par contre plus sujette à pinaillage je trouve. le chef et la devise sont bel et bien posés directement sur le champ...

AlainJ
Poursuivant d'armes
Poursuivant d'armes

Nombre de messages : 50
Date d'inscription : 27/09/2016

Re: Création d'armoiries

Message par AlainJ le Lun 10 Oct 2016 - 19:24

Voici le projet de heaume ornant mon ecu.
Pour devancer vos questions, j'ai retouché le heaume de l'insigne Gendarmerie auquel j'ai ôté son panache.
Votre avis technique ?
Fichiers joints
IMG_0834.gif
Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.
(59 Ko) Téléchargé 11 fois
avatar
Levyryl
Maréchal d'armes
Maréchal d'armes

Nombre de messages : 5825
Localisation : 80300 ALBERT
Date d'inscription : 23/01/2010

Re: Création d'armoiries

Message par Levyryl le Lun 10 Oct 2016 - 19:59

AlainJ a écrit:
Pour devancer vos questions, j'ai retouché le heaume de l'insigne Gendarmerie....

Je pense que nous n'allons pas "nous gendarmer" contre cet emprunt. lol!

Brinjo
Héraut d'armes
Héraut d'armes

Nombre de messages : 1111
Date d'inscription : 22/03/2013

Re: Création d'armoiries

Message par Brinjo le Mar 11 Oct 2016 - 4:00

Hieronymus a écrit:Merci pour ces précisions utiles.
J'avais moi aussi constaté que l'utilisation de la divise sous le chef comme échappatoire à l'enquerre est plutôt récente (plutôt XIXe je dirais). Dans les armes anciennes, on trouve très peu d'exemple de métal sur métal ou couleur sur couleur.
Je retiens qu'il n'a jamais été question de "voir" la devise sur le chef.
Dans le cas d'une "partition" 2/3-1/3 du chef sur le champ, l'enquerre tombe réellement, et pas uniquement par un artifice (pièce partitionnée sur champ).
La vision "récente" de la devise accolée sous le chef est par contre plus sujette à pinaillage je trouve. le chef et la devise sont bel et bien posés directement sur le champ...

Certes, mais dans l'expression de Duhoux par exemple «un chef même peut être SOUTENU d'une devise quand celle-ci, toujours d'un émail spécial, est placée directement au-dessous de lui.» le fait d'employer toujours d'un émail spécial  signifie non pas qu'on a "inventé" un nouvel émail, mais que pour l'une, on utilise un émail différent de l'autre, bien qu'il s'agisse de deux pièces indépendantes, donc comme s'il s'agissait d'une figure unique, partitionnée, ou dont une pièce est considérée comme composante de l'autre, telles les griffes du lion quand il est dit "armé de...".
Viton définit ainsi «se dit d'un chef qui paraît posé sur une divise» là aussi, il ne donne pas à la divise une existence effective : il parait posé sur - sous entendu cette divise fait partie du chef.
Quant à De Boos, il dit : «soutenu : qualifie le chef lorsqu'il est bordé dans sa partie inférieure d'une burelle d'un émail particulier.» Là aussi bordé indique que la burelle joue le rôle de bordure, et la bordure d'une figure, fait partie de cette figure, et n'a pas d'existence propre.

Dans ces façons de voir, on a plus affaire à un chef doté d'un attribut supplémentaire qu'à une partition, et en cas d'enquerre, l'attribut supplémentaire ne la lève que visuellement... On retrouve les cas douteux des bordés de , remplis de , etc...

Contenu sponsorisé

Re: Création d'armoiries

Message par Contenu sponsorisé

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Ven 20 Oct 2017 - 16:03