Forum d'aide à l'héraldique et de partage de la passion des armoiries.


Question philosophique en héraldique

Partagez
avatar
bling
Curieux

Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 18/09/2017

Question philosophique en héraldique

Message par bling le Jeu 21 Sep 2017 - 13:51

Bonjour,
Je suis encore néophyte en héraldique, mais une question philosophique me titille déjà les neurones.

Les armoiries sont l'ensemble des signes et ornements d'un blason, cet ensemble constituant les armes héraldiques ornant un blason unique et distinctif de tous les autres, l'écus étant le corps de tout blason.

Dès lors, les signes ou ornements d'un blason, incorporent-t'ils toujours dans cet ensemble (constitué), leurs caractères ou significations symboliques, ésotériques ou religieux à titre individuel ?

Leurs interprétations individuelles sont peut-être hors contexte à l'héraldique...
avatar
2Ailes
Héraut d'armes
Héraut d'armes

Nombre de messages : 1022
Localisation : Guyenne
Date d'inscription : 31/08/2011

Re: Question philosophique en héraldique

Message par 2Ailes le Ven 22 Sep 2017 - 13:38

Au XIXe, plusieurs auteurs se sont lancés dans une interprétation symbolique voire philosophique des armoiries.
Sauf si on a retrouvé une trace écrite d'époque ou si l'on est en présence d'armes dite parlantes ou allusives (i.e. dont les meubles font référence directement ou par suggestion au nom du porteur), il n'est pas possible de savoir pourquoi telle famille est dotée de telles armoiries ni si le premier porteur était valeureux car son écu est de gueules, lunatique car son écu est de sable, pieux car il y a une croix...

Avec l'héraldique contemporaine, et ce forum est un parfait exemple, on assiste au process de création d'armoiries et donc le futur porteur s'ouvre des raisons de son choix, telle couleur ou tel meuble symbolisant pour lui telle valeur.

Il ne faut pas oublier qu'il y eu des moments dans l'histoire de France notamment où pour renflouer les caisses de l'Etat (ou du Royaume plus exactement), des armoiries ont été distribuées à tour de bras et composées un peu "à la va comme je te pousse" selon la fertile imagination des hérauts d'alors.

Alors aller, a posteriori, trouver de la symbolique là-dedans, revient à se perdre en conjectures.

    La date/heure actuelle est Lun 11 Déc 2017 - 5:06