Forum d'aide à l'héraldique et de partage de la passion des armoiries.


[Lexique héraldique] Diapré

Partagez
avatar
Rolland de Glabbecke
Poursuivant renommé
Poursuivant renommé

Nombre de messages : 435
Localisation : Glabbecke, Duché de Brabant
Date d'inscription : 16/05/2006

[Lexique héraldique] Diapré

Message par Rolland de Glabbecke le Jeu 10 Aoû 2006 - 11:52

Bonjour à tous

Je viens avec une question ...

Comment blasonner les broderies de sable sur la fasce de l'écu ?

Proposition de blasonnement ....

"D'azur à la fasce d'or [brodée de sable], accompagnée de trois fleurs de lys d'or"

Invité
Invité

Re: [Lexique héraldique] Diapré

Message par Invité le Jeu 10 Aoû 2006 - 17:10

"D'azur à la fasce diaprée d'or, accompagnée de trois fleurs de lys du même" (le diapré ne se blasonnant pas toujours) ou "d'azur à la fasce d'or, diaprée de sable, accompagnée de trois fleurs de lys du second" si vous souhaitez vraiment blasonner la couleur du diapré.
Héraldiquement vôtre.
avatar
Romuald de Vaisneau
Fondateur
Fondateur

Nombre de messages : 790
Localisation : Strud, Belgique
Date d'inscription : 22/04/2006

Re: [Lexique héraldique] Diapré

Message par Romuald de Vaisneau le Jeu 10 Aoû 2006 - 18:32

ABA a écrit:"D'azur à la fasce diaprée d'or, accompagnée de trois fleurs de lys du même" (le diapré ne se blasonnant pas toujours) ou "d'azur à la fasce d'or, diaprée de sable, accompagnée de trois fleurs de lys du second" si vous souhaitez vraiment blasonner la couleur du diapré.
Héraldiquement vôtre.


Ben oui Rolland... tu as oublié le diapré ? Ces arabesques d'un autre émail qui sont issues de broderie sur les écus tissus (en premier lieu...). Le diapré n'est là que 'pour faire plus joli' mais pas nécessairement blasonnable...
avatar
Rolland de Glabbecke
Poursuivant renommé
Poursuivant renommé

Nombre de messages : 435
Localisation : Glabbecke, Duché de Brabant
Date d'inscription : 16/05/2006

Re: [Lexique héraldique] Diapré

Message par Rolland de Glabbecke le Mer 16 Aoû 2006 - 9:24

Merci ABA.

Effectivement, j'avais complètement zappé le "Diapré" ...

Je ne l'utilise jamais, et donc, je n'en connaissais pas vraiment le rendu !

Merci à tous.
avatar
Herve
Poursuivant d'armes
Poursuivant d'armes

Nombre de messages : 51
Localisation : Tours
Date d'inscription : 18/06/2006

Re: [Lexique héraldique] Diapré

Message par Herve le Mer 16 Aoû 2006 - 10:06

Son rendu est très variable, pour ne pas dire indéfinissable. Ce sont le plus souvent des "arabesques". Un peu tout ce qui représente des broderies.
avatar
Rolland de Glabbecke
Poursuivant renommé
Poursuivant renommé

Nombre de messages : 435
Localisation : Glabbecke, Duché de Brabant
Date d'inscription : 16/05/2006

Re: [Lexique héraldique] Diapré

Message par Rolland de Glabbecke le Mer 16 Aoû 2006 - 10:26

Mais effectivement, il n'est pas rare de trouver un diapré dans des armes ... souvent même dans un émail ...

On en trouve souvent représentés dans des armoriaux équestres et sur des manuscrits des XIV et XVe siècle ...
avatar
Michel de Waulsort
Curieux

Nombre de messages : 31
Localisation : Heer-sur-Meuse, Belgique
Date d'inscription : 17/05/2006

Re: [Lexique héraldique] Diapré

Message par Michel de Waulsort le Mer 16 Aoû 2006 - 11:05

Dans le cas des arabesques non figuratives, c'est bien le diapré.
Diapré :
Le diapré est un effet de style, consistant à orner d'arabesques décoratives, pour le meubler visuellement, un grand espace de champ sans meubles ni figures.
Il se distingue des ombres en ce que l'entrelacs n'évoque pas manifestement la bordure d'une figure identifiable, et se distingue du paillé (qui se blasonne) par l'absence d'anneaux ou de silhouettes de figures.
Le diapré n'est pas un émail, mais un enrichissement de style destiné à meubler et valoriser les a-plats. Il ne se blasonne pas toujours.

Variante en cas de broderie figurative :
Le paillé est un motif ornemental d'une pièce honorable, formé par une répétition linéaire d'anneaux, reliés entre eux par des arabesques, et contenant une petite figure héraldique (lion, aigle ou fleur de lys) qui n'est pas blasonnée. «D'argent à la fasce de gueules paillée d'or».
Le paillé se distingue des semés ou des fourrures par le fait que le motif est plus large, et n'est répété que dans une seule direction. Dans une fasce ou un pal, le paillé formera une répétition de trois ou quatre pièces, suivant la plus ou moins grande largeur prise par la marge.
Le paillé est inspiré des motifs répétitifs des tissus orientaux, richement ornés de fils d'or. Il s'utilise dans les mêmes conditions qu'un tissu, pour recouvrir des pièces longilignes aux bords parallèles.
avatar
La Criante
Maréchal d'armes
Maréchal d'armes

Nombre de messages : 6932
Localisation : La Comté de Bourgogne
Date d'inscription : 24/06/2008

Diapré

Message par La Criante le Ven 19 Juin 2009 - 22:11

Je suis à la recherche d'au moins un exemple de diapré mi-XIVe siècle. Si vous avez cela sous le coude, j'en appelle à votre bon coeur Very Happy
avatar
Rolland de Glabbecke
Poursuivant renommé
Poursuivant renommé

Nombre de messages : 435
Localisation : Glabbecke, Duché de Brabant
Date d'inscription : 16/05/2006

Re: [Lexique héraldique] Diapré

Message par Rolland de Glabbecke le Dim 21 Juin 2009 - 19:47

Le Codex Manesse en comporte.
Certes, il n'est pas daté avec précision, mais on pense quand même à 1285-1335. C'est assez proche de la période recherchée. (Bien entendu, je parle du niveau de l'héraldique, pas du contexte socio-économique, de la mode, ou de tout autre sujet. Wink )

Le Codex est disponible en téléchargement libre.
Le feuillet 490 comporte des girons diaprés.


Un autre diapré au feuillet 494


Et j'ai continué la recherche pour être sûr qu'il n'était pas associé uniquement qu'avec le Sable ... Au feuillet 612


Pourtant le Sable est plus souvent diapré que les autres... et celui-là est étrange...
avatar
La Criante
Maréchal d'armes
Maréchal d'armes

Nombre de messages : 6932
Localisation : La Comté de Bourgogne
Date d'inscription : 24/06/2008

Re: [Lexique héraldique] Diapré

Message par La Criante le Lun 22 Juin 2009 - 12:42

Merci Rolland mais je connais ces exemples (j'aurais dû le préciser dans l'annonce) Wink J'aimerais avoir d'autres sources juste pour vérifier s'il y a une certaine récurrence dans les thèmes (pour cette époque).
avatar
Rolland de Glabbecke
Poursuivant renommé
Poursuivant renommé

Nombre de messages : 435
Localisation : Glabbecke, Duché de Brabant
Date d'inscription : 16/05/2006

Re: [Lexique héraldique] Diapré

Message par Rolland de Glabbecke le Lun 22 Juin 2009 - 14:21

J'ai vérifié les autres documents à ma portée et je n'en ai trouvé d'autre...

Eodhel
Curieux

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 18/02/2009

Re: [Lexique héraldique] Diapré

Message par Eodhel le Jeu 25 Juin 2009 - 14:19

Ah, cela s'appelle donc "diapré".
J'en ai croisé, mais je ne les ai pas stockés. Si tu n'es pas pressé, je te les retrouverai.

Eodhel
Curieux

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 18/02/2009

Re: [Lexique héraldique] Diapré

Message par Eodhel le Jeu 30 Juil 2009 - 12:51

J'allais fournir celui-ci http://diglit.ub.uni-heidelberg.de/diglitData/image/cpg848/1/042r.jpg mais je vois que ça ne sera pas utile... (j'ai bien noté de te les mettre de côté Wink )

Eodhel
Curieux

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 18/02/2009

Re: [Lexique héraldique] Diapré

Message par Eodhel le Mer 19 Aoû 2009 - 10:56

avatar
Rolland de Glabbecke
Poursuivant renommé
Poursuivant renommé

Nombre de messages : 435
Localisation : Glabbecke, Duché de Brabant
Date d'inscription : 16/05/2006

Re: [Lexique héraldique] Diapré

Message par Rolland de Glabbecke le Mer 19 Aoû 2009 - 16:49

J'ai des doutes quand à la qualification de ce blason.

Le diapré, en général, est soit une simple décoration ne figurant pas systématiquement dans les blasonnements. C'est probablement le cas dans le Manesse. Il s'agit simplement d'une subtile décoration de même teinte pour embellir l'objet. On peut remarquer celà sur les bannières tardives et sur les cotes d'armes également de certains manuscrits.

En revanche, certains armes utilisent le diapré dans le blasonnement comme il semble en être le cas pour le blason des brodeurs de Paris. Dans ce cas, le diapré prend tout son sens.


Illustration issue du site : http://www.atelier-blasons.com/blason-metier.htm
Qui, lui, ne divulgue pas ses sources Suspect

Dans le cas de ce blason sur le calice, je crois plutôt qu'il s'agit d'un meuble "très stylisé" et figurant sur le champs de l'écu. Maintenant, c'est ma vision personnelle... qui n'est pas parole d'évangile. Wink

Invité
Invité

Re: [Lexique héraldique] Diapré

Message par Invité le Mer 19 Aoû 2009 - 18:16

Ami Rolland de Glabbecke,

Permettez-moi de vous dire que je partage votre sentiment quant à vos propos. Et, en ce qui concerne l'écu présent sur le calice, il doit s'agir de "branches" ou de "rameaux".

Adieu vous dis Ami Rolland de Glabbecke.

Wilfried de Wahldberg
avatar
alban56
Héraut d'armes
Héraut d'armes

Nombre de messages : 1063
Localisation : Duché de Bretagne
Date d'inscription : 03/05/2007

Re: [Lexique héraldique] Diapré

Message par alban56 le Mer 19 Aoû 2009 - 18:43

Le diapré, en général, est soit une simple décoration ne figurant pas systématiquement dans les blasonnements.

C'est justement une question que je me posais car j'ai recontré des blasonnements le précisant et des représentations avec diapré ne le précisant pas... On peut donc utiliser le diapré juste pour la déco ?

Invité
Invité

Re: [Lexique héraldique] Diapré

Message par Invité le Mer 19 Aoû 2009 - 19:53

Ami Alban,

Il y a là deux écoles, en voici un exemple, le Sieur Duhoux d'Argicourt nous dit dans son "Alphabet et figures de tous les termes du blason" (Paris - 1899) que le "diapré se dit de pièces de broderies, ou damasquinures, dont on orne le champ d'un écu, et aussi quelques pièces honorables, telles que la croix, le pal, la fasce, etc ... L'usage en est fréquent dans les armes des pays du Nord." et le Sieur Dayre de Mailhol, dans son ouvrage, le " Vocabulaire du blason, ou l'art héraldique mis à la portée de tous" (Paris - 1898); "diapré : Arabesques ou lignes diversifiées dont on avait coutume autrefois de charger les grandes surfaces unies dans les armoiries, surtout le champ, mais également les pièces héraldiques. Ces ornements sont arbitraires et ne forment pas une partie intégrante des armoiries."

Adieu vous dis Ami Alban.

Wilfried de Wahldberg
avatar
La Criante
Maréchal d'armes
Maréchal d'armes

Nombre de messages : 6932
Localisation : La Comté de Bourgogne
Date d'inscription : 24/06/2008

Re: [Lexique héraldique] Diapré

Message par La Criante le Mer 19 Aoû 2009 - 23:12

Entièrement d'accord avec ces explications avancées par Wilfried ; pour ce qui me concerne, le diapré n'est qu'un artiifice artistique destiné à combler un "vide" et qui , par conséquent (sauf rares exceptions) ne se blasonne pas.
avatar
alban56
Héraut d'armes
Héraut d'armes

Nombre de messages : 1063
Localisation : Duché de Bretagne
Date d'inscription : 03/05/2007

Re: [Lexique héraldique] Diapré

Message par alban56 le Jeu 20 Aoû 2009 - 9:03

Merci pour ces éclaircissements messire Wilfried. Je rejoins l'avis de La Criante concernant le carractère purement esthétique du diapré car c'est ce qu'il devait certainement être à l'origine. Je ne serai d'ailleurs pas surpris que ce terme ne soit pas antérieur au XVIe siècle, époque à laquelle les hérauts "de tous poils" ont chercher à compliquer les choses si j'ose dire.

Voici malgré tout 3 exemples de diapré tirés de livre de Hierosme de Bara :



Sur ces 3 exemples, le blasonnement précise clairement le diapré, qui a une représentation assez spécifique puisqu'il contient à chaque fois un meuble. Je me demande si dans ce cas précis il n'y aurait pas eu confusion avec des blasons qui devaient comporter à l'origine des tourteaux ou des besants, contenants eux-même d'autres petits meubles, le tout sur un champs diapré comme l'exemple du Codex Manesse. Mauvaise interprétation d'un blason ancien comme cela est courant ?
avatar
alban56
Héraut d'armes
Héraut d'armes

Nombre de messages : 1063
Localisation : Duché de Bretagne
Date d'inscription : 03/05/2007

Re: [Lexique héraldique] Diapré

Message par alban56 le Mer 4 Nov 2009 - 11:27

Après une discussion avec un peintre héraldiste renommé (Laurent Granier pour ne pas le nommer), il m'a confirmé que le diapré fut durant une courte période un élément blasonné (courant du XVIe siècle je crois), mais que celui-ci retourna rapidement au rang des artifices purement esthétiques.
avatar
Ecossais
Poursuivant renommé
Poursuivant renommé

Nombre de messages : 129
Date d'inscription : 02/07/2009

Re: [Lexique héraldique] Diapré

Message par Ecossais le Mer 4 Nov 2009 - 20:09

Merci a ALBAN56, pour ces 3 superbes exemples, tiré du livre de Hierosme de Bara.

Cordialement
avatar
Crevecoeur
Poursuivant renommé
Poursuivant renommé

Nombre de messages : 358
Localisation : François de Nouvelle France
Date d'inscription : 19/10/2006

Re: [Lexique héraldique] Diapré

Message par Crevecoeur le Mer 4 Nov 2009 - 20:18

Peut on savoir de quel ouvrage ces blasons proviennent ils?
Je possède "Le blason des armoiries" de cet auteur que l'on peut trouver sur le site de la bnf mais ces images en couleurs ne me disent rien du tout..
avatar
La Criante
Maréchal d'armes
Maréchal d'armes

Nombre de messages : 6932
Localisation : La Comté de Bourgogne
Date d'inscription : 24/06/2008

Re: [Lexique héraldique] Diapré

Message par La Criante le Mer 4 Nov 2009 - 20:27

Ces blasons sont bien tirés de l'ouvrage "Le blason des armoiries" de Hierosme de Bara.
Je ne dispose pas d'une version colorisée mais on les retrouve respectivement en pages 55, 174 et 164. Wink
avatar
alban56
Héraut d'armes
Héraut d'armes

Nombre de messages : 1063
Localisation : Duché de Bretagne
Date d'inscription : 03/05/2007

Re: [Lexique héraldique] Diapré

Message par alban56 le Mer 4 Nov 2009 - 21:51

J'avais réalisé et mis a disposition de tous un fichier pdf de la version colorisé du Bara :

http://heraldique.virtuaboard.com/bibliotheque-f3/le-blason-des-armoiries-hierosme-de-bara-t454.htm
avatar
Crevecoeur
Poursuivant renommé
Poursuivant renommé

Nombre de messages : 358
Localisation : François de Nouvelle France
Date d'inscription : 19/10/2006

Re: [Lexique héraldique] Diapré

Message par Crevecoeur le Mer 4 Nov 2009 - 23:08

@alban56 a écrit:J'avais réalisé et mis a disposition de tous un fichier pdf de la version colorisé du Bara :

http://heraldique.virtuaboard.com/bibliotheque-f3/le-blason-des-armoiries-hierosme-de-bara-t454.htm
pfff et en plus je l'avais déjà téléchargé dhu
Tu as fini par le lire?

Invité
Invité

Re: [Lexique héraldique] Diapré

Message par Invité le Ven 15 Avr 2011 - 1:45

Voici des exemples modernes de diapré:

Blason de Légny (dans le Beaujolais)



Et un exemple d'armes personnelles, celles de Madame Renée Lassale

avatar
Vermant
Héraut d'armes
Héraut d'armes

Nombre de messages : 1282
Localisation : Ancien Duché de Brabant
Date d'inscription : 12/03/2010

Re: [Lexique héraldique] Diapré

Message par Vermant le Jeu 15 Sep 2011 - 11:49

Un nouvel "éclaircissement" sur le sujet:
In "Les Variantes dans les Armoiries", par M. Bouly de Lesdain, extrait de "L'Annuaire du Conseil Héraldique de France", 1897, pp. 57-60.

« (…) La 2de catégorie de variantes que nous ayons à examiner est celle qui résulte de l'adjonction, à l'intérieur de l'écu, d'ornements accessoires de pure fantaisie.

Le diapré, Damascirung des Allemands, constitue la plus ordinaire de ces ornementations. On entend sous ce nom des arabesques ou des ornements géométriques qui couvrent soit le champ de l'écu, soit la surface des figures héraldiques. Lorsque les armoiries sont gravées ou sculptées, le diapré se fait en relief ; lorsqu'elles sont peintes, il se fait ordinairement soit
en or ou en argent, soit en traits noirs, soit en traits de couleur, ton sur ton.

Il a été fort usité, pendant tout le Moyen-Âge, en Angleterre ainsi qu'en Allemagne ; dans ce dernier pays, sa plus belle époque a été le XVe s, mais l'usage s'en est encore prolongé assez longtemps.

En voici deux exemples, assez peu ordinaires, empruntés à des sceaux de la fin du XIIIe s.
- Les comtes de Werdenberg portaient de gueules, au gonfanon d'argent ; sur le sceau du comte Hugo, en 1267, le corps du gonfanon est chargé de 3 fleurs de lys rangées, et les pendants sont frettés.
- L'écu des von Schaumberg (Franconie) est coupé, le chef parti d'argent et de gueules, la pointe d'azur ; au sceau d'Evrard, en 1300, l'argent est chargé d'une étoile à huit rais, le gueules de 5 roses en sautoir, l'azur de 3 fleurs de lys, 2 et 1.
On est ici bien loin des simples arabesques.

En France, le diapré a toujours été rare ; sur plus de 30000 sceaux dont la description nous a passé entre les mains, nous n'en pourrions trouver 25 exemples. Il n'affecte presque jamais que la bande ou la fasce et le fascé, une seule fois le canton, 4 ou 5 fois le champ.

Nous citerons comme exemples les sceaux suivants.
- Jean III de Coucy (Fascé de vair, et de gueules diapré de…) en 1260.
- d'Amanjeu d'Albret (De gueules plein, diapré de rinceaux de…) en 1368, 1370 et 1373.
- de René Pot, chambellan du roi (D'or à la fasce d'azur diaprée de… brisé d'une bordure probablement de gueules) en 1392.
- La bande qui charge l'écu de Guillaume, sire de Bellingues, en 1383, est diaprée de lionceaux et d'aiglettes.

Le diapré semble être si peu dans nos mœurs héraldiques (on nous permettra cette expression) que lorsqu'il s'est une fois rencontré dans l'écu d'une famille, il tend souvent à s'y perpétuer comme un meuble ordinaire.
- Le sceau de Raoul Taisson, en 1205, porte un écu fascé d'azur diapré d'or, et d'hermine ; ce diapré se rencontre encore sur l'écu d'un autre Raoul, en 1297, et de Robert, en 1378 ; Berry (Armorial, n°608. Il donne toutefois fascé d’hermine et de sable diapré de sinople), suivi par tous les armoriaux modernes, le maintient à la famille.
- Une remarque analogue peut être faite pour les armes des Clères, également originaires de Normandie, qui portent d'argent à la fasce d'azur, diaprée d'or ; ainsi figurées dans Berry et la plupart des auteurs modernes, on les trouve également sur les sceaux de Philippe et de Georges, respectivement sires de Cléres en 1324 et 1351.
- Les armes primitives des d'Ailly en Picardie, étaient de gueules, au chef échiqueté d'azur
et d'argent ; dans le courant du XVe s, un membre de cette famille diapra le champ de gueules : ce diapré se transforma immédiatement en 2 branches d'alisier d'argent ou de pourpre, passées en double sautoir, qui firent dès lors partie intégrante de l’écu.
- Les potences qui ornent les double cotices de Champagne, n'ont peut-être d'autre origine qu'un diapré chargeant des cotices simples.

Il ne faut pas confondre avec le diapré les hachures croisées qui chargent assez souvent soit le champ même de l'écu, soit les pièces, dans les armoiries gravées sur les sceaux ; ces traits n'ont d'autre but, en l'absence de couleurs, que de faire ressortir un peu plus le dessin (…) ».
avatar
La Criante
Maréchal d'armes
Maréchal d'armes

Nombre de messages : 6932
Localisation : La Comté de Bourgogne
Date d'inscription : 24/06/2008

Re: [Lexique héraldique] Diapré

Message par La Criante le Jeu 15 Sep 2011 - 12:04

Ah ! un grand merci Vermant pour les exemples donnés (XIIIe et XIVe) dans cet extrait et tant attendus depuis ma demande d'il y a déjà un temps certain Very Happy .
avatar
Vermant
Héraut d'armes
Héraut d'armes

Nombre de messages : 1282
Localisation : Ancien Duché de Brabant
Date d'inscription : 12/03/2010

Re: [Lexique héraldique] Diapré

Message par Vermant le Jeu 15 Sep 2011 - 12:13

Comme quoi,

"Tout vient à point à qui sait attendre".

1° découvrir detective ;
2° lire study ;
3° résumer scratch ;
4° offrir santa .

Contenu sponsorisé

Re: [Lexique héraldique] Diapré

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Dim 21 Jan 2018 - 15:14