Forum d'aide à l'héraldique et de partage de la passion des armoiries.


[BELGIQUE] Saint-Gilles - BRUXELLES

Partagez
avatar
Romuald de Vaisneau
Fondateur
Fondateur

Nombre de messages : 790
Localisation : Strud, Belgique
Date d'inscription : 22/04/2006

[BELGIQUE] Saint-Gilles - BRUXELLES

Message par Romuald de Vaisneau le Dim 25 Juin 2006 - 18:00

D'azur à un saint Egide d'or.


image genawiki


image wikipedia


Histoire

C’est entre le VIIème et le XIème siècle que le hameau d' "Obbrussel", signifiant "Haut-Bruxelles", s’est formé dans la partie nord de la paroisse de Forest. A l’époque, ce territoire s’étendait approximativement entre l’église de la Chapelle et l’Altitude 100.

Au début du XIIIème siècle, l’ensemble du territoire bruxellois connut une croissance économique et démographique importante. En 1216, l’abbaye de Forest accorda aux habitants d’"Obbrussel" l’autorisation d’ériger leur village en paroisse indépendante. Parallèlement, le village se vit doté d’un échevinage particulier, garant des libertés juridiques et économiques accordées aux habitants par l’autorité. Le développement de Bruxelles dans le courant du siècle déboucha sur l’annexion administrative du village à la ville en 1296.

Au milieu du XIVème siècle, la construction de la deuxième enceinte de la ville, fermée par la porte de Hal, allait rattacher physiquement un cinquième du territoire d’"Obbrussel" au périmètre urbain. Néanmoins, au XVIème siècle, le village ne comptait encore que quarante et une maisons.

En 1670, le comte de Monterey fut chargé par le gouvernement de Madrid de compléter les fortifications de Bruxelles afin de mettre la ville à l’abri d’éventuelles attaques. La réalisation majeure de ce programme fut la construction d’une citadelle sur les hauteurs permettant le contrôle de toute la zone d’approche au sud de Bruxelles. Ce fort, érigé en 1675, se situait à l’emplacement de l’actuel carrefour entre la rue du Fort et la rue des Fortifications. Le fort de Monterey fut également construit comme une barrière implantée sur le chemin reliant Bruxelles à Uccle. Un nouveau tracé de chemin contournant le fort apparut, correspondant à l’actuelle chaussée de Forest. Le fort, comme l’ensemble des fortifications de Bruxelles, fut démantelé à la fin du XVIIIème siècle.

Le XVIIIème siècle vit la modernisation et la construction de plusieurs routes importantes qui constituèrent ensuite le cadre du développement urbanistique de Saint-Gilles au XIXème siècle (par exemple, travaux de l’actuelle chaussée de Waterloo entre la "Barrière de Saint-Gilles" et la "Bascule"). L’utilisation de toutes ces nouvelles voies de communication était par ailleurs soumise à un péage qui était perçu à hauteur de la "Barrière".

Sous le Régime français, fut créée, le 31 août 1795, la commune de Saint-Gilles, formant avec quelques autres villages la municipalité du canton d’Uccle. A cette époque, le village de Saint-Gilles comptait déjà quelque 2.500 habitants, placés sous la tutelle d’un agent municipal et de son adjoint. Il fallut attendre 1799 pour que Saint-Gilles devienne une commune à part entière avec son maire, son Conseil communal et son administration. En 1811, le territoire exact de la commune fut délimité au moyen d’une procédure contradictoire associant les communes voisines.


Saint-Egide

Compagnon de saint François d'Assise. On l'invoque contre la panique, le mal caduc, la folie ou les frayeurs nocturnes


Dernière édition par Romuald de Vaisneau le Lun 11 Aoû 2014 - 8:52, édité 1 fois

    La date/heure actuelle est Jeu 18 Jan 2018 - 4:54